Thema

"Saül" de Georg Friedrich Haendel

Au festival de Glyndebourne

Musique -
165 min - 5790 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • lundi 15 août à 1h50
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 14 août au 12 novembre 2016
    • Disponible en France et en Allemagne
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Le festival de Glyndebourne s'offre une parenthèse baroque avec "Saül", somptueux oratorio biblique de Haendel composé en 1739. Le metteur en scène australien Barrie Kosky conçoit avec virtuosité ce drame biblique baroque aussi émouvant que haut en couleurs.

De son vivant déjà, les oratorios de Georg Friedrich Haendel remportaient de vifs succès. Avec leurs livrets en langue anglaise, faisant la part belle au choeur, ils se distinguaient aussi par leur dimension théâtrale. Saül, oratorio composé par Haendel deux ans avant le triomphal Messie, en offre un brillant exemple. Créé en 1739, il retrace l'histoire de Saül, premier roi d'Israël, qui voit son autorité menacée par David après la victoire de celui-ci contre Goliath. Le dilemme du roi, qui reconnait les qualités de son futur successeur mais lui voue une jalousie sans borne, est au coeur de l'oeuvre. Au festival de Glyndebourne, l'Australien Barrie Kosky conçoit avec virtuosité ce drame biblique baroque aussi émouvant que haut en couleurs.

Générique
  • Direction musicale :Ivor Bolton
  • Choeur :The Glyndebourne Chorus
  • Composition :Georg Friedrich Händel
  • Orchestre :Orchestra Of The Age Of Enlightenment
  • Réalisation :Barrie Kosky
  • Avec : Christopher Purves (Saul)
    Iestyn Davies (David)
    Lucy Crowe (Merab)
    Sophie Bevan (Michal)
    Paul Appleby (Jonathan)
    Benjamin Hulett (Le Grand-Prêtre)
    John Graham-Hall (La Sorcière d'Endor)
  • Pays :France
  • Année :2015
  • Origine :ZDF
Commentaires (0)