Thema

Winter Sleep

Cinéma -
188 min
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • lundi 28 novembre à 20h50
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 28 novembre au 6 décembre 2016
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Le cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan ("Les climats") transpose magnifiquement Tchekhov dans les paysages lunaires de la Cappadoce. Un récit limpide et profond sur la fragilité humaine.

Aydin, bel homme d'âge mûr qui fut acteur à Istanbul, vit retiré en Cappadoce avec sa jeune épouse, Nihal, dans la propriété héritée de son père, une vaste demeure troglodyte transformée en hôtel de charme. Sa sœur, Necla, est venue habiter avec eux à la suite d'un divorce dont elle se remet mal. Pendant que Hidayet, l'homme à tout faire, gère les affaires courantes, Aydin passe de longues heures devant son ordinateur, composant des éditoriaux sentencieux pour le journal local et méditant un livre sur l'histoire du théâtre turc. Un matin, alors que l'hiver approche, un écolier du village voisin lance une pierre au passage de sa voiture, brisant une des vitres. Peu auparavant, le père de l'enfant, un locataire insolvable d'Aydin, s'est fait tabasser par des policiers lorsque les maigres biens de la famille ont été saisis pour cause de loyers impayés…

Douceur et cruauté

Comme dans un récit de Tchekhov, l'incident agit comme un révélateur, mettant à nu le trio désuni formé par Aydin, Nihal et Necla, et le microcosme dans lequel il s'inscrit. Dans les paysages lunaires de l'Anatolie, bientôt recouverts par la neige, ce qui accentue le rapprochement d'une étrange évidence qu'il tisse entre la Russie du XIXe siècle et la Turquie contemporaine, Nuri Bilge Ceylan dépeint la détresse, la faiblesse de ses personnages avec la même lucidité, cruelle et compatissante à la fois, que l'écrivain qui l'inspire. Plus encore que son précédent film, Il était une fois en Anatolie, et malgré une durée de plus de trois heures, c'est aussi par sa narration même que Winter sleep rappelle l'art du détail et de l'essentiel que le maître russe a porté au sommet dans certaines de ses nouvelles. Des chevaux sauvages galopant sur la steppe, un dialogue qui tourne impitoyablement à l'aigre, un visage indéchiffrable derrière une fenêtre… : chaque mot, chaque plan de ce film éblouissant, tant dans la finesse de l'écriture que dans le sens du cadre et la direction d'acteurs, rapproche le spectateur de l'expérience humaine qui lui est racontée, lui insufflant une émotion de plus en plus profonde.

Le film "Winter sleep" a remporté la Palme d'or et le Prix FIPRESCI du festival de Cannes 2014.

Générique
  • Auteur :Anton Tschechow
  • Image :Gökhan Tiryaki
  • Montage :Nuri Bilge Ceylan, Bora Göksingöl
  • Production :Memento Films Production, Zeyno Film, Bredok Film Production, Arte France Cinéma, NBC Film
  • Producteur/-trice :Zeynep Özbatur Atakan, Muzaffer Yildirim
  • Réalisation :Nuri Bilge Ceylan
  • Scénario :Nuri Bilge Ceylan, Ebru Ceylan
  • Avec : Haluk Bilginer
    Melisa Sözen
    Demet Akbag
    Ayberk Pekcan
    Serhat Mustafa Kilic
    Nejat Isler
  • Pays :France, Allemagne, Turquie
  • Année :2014
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)
  • En lire plus

    Aydin, bel homme d'âge mûr qui fut acteur à Istanbul, vit retiré en Cappadoce avec sa jeune épouse, Nihal, dans la propriété héritée de son père, une vaste demeure troglodyte transformée en hôtel de charme. Sa sœur, Necla, est venue habiter avec eux à la suite d'un divorce dont elle se remet mal. Pendant que Hidayet, l'homme à tout faire, gère les affaires courantes, Aydin passe de longues heures devant son ordinateur, composant des éditoriaux sentencieux pour le journal local et méditant un livre sur l'histoire du théâtre turc. Un matin, alors que l'hiver approche, un écolier du village voisin lance une pierre au passage de sa voiture, brisant une des vitres. Peu auparavant, le père de l'enfant, un locataire insolvable d'Aydin, s'est fait tabasser par des policiers lorsque les maigres biens de la famille ont été saisis pour cause de loyers impayés…

    Douceur et cruauté

    Comme dans un récit de Tchekhov, l'incident agit comme un révélateur, mettant à nu le trio désuni formé par Aydin, Nihal et Necla, et le microcosme dans lequel il s'inscrit. Dans les paysages lunaires de l'Anatolie, bientôt recouverts par la neige, ce qui accentue le rapprochement d'une étrange évidence qu'il tisse entre la Russie du XIXe siècle et la Turquie contemporaine, Nuri Bilge Ceylan dépeint la détresse, la faiblesse de ses personnages avec la même lucidité, cruelle et compatissante à la fois, que l'écrivain qui l'inspire. Plus encore que son précédent film, Il était une fois en Anatolie, et malgré une durée de plus de trois heures, c'est aussi par sa narration même que Winter sleep rappelle l'art du détail et de l'essentiel que le maître russe a porté au sommet dans certaines de ses nouvelles. Des chevaux sauvages galopant sur la steppe, un dialogue qui tourne impitoyablement à l'aigre, un visage indéchiffrable derrière une fenêtre… : chaque mot, chaque plan de ce film éblouissant, tant dans la finesse de l'écriture que dans le sens du cadre et la direction d'acteurs, rapproche le spectateur de l'expérience humaine qui lui est racontée, lui insufflant une émotion de plus en plus profonde.

    Le film "Winter sleep" a remporté la Palme d'or et le Prix FIPRESCI du festival de Cannes 2014.

  • Pour aller plus loin
  • Vidéos recommandées
  • Générique
    • Auteur :Anton Tschechow
    • Image :Gökhan Tiryaki
    • Montage :Nuri Bilge Ceylan, Bora Göksingöl
    • Production :Memento Films Production, Zeyno Film, Bredok Film Production, Arte France Cinéma, NBC Film
    • Producteur/-trice :Zeynep Özbatur Atakan, Muzaffer Yildirim
    • Réalisation :Nuri Bilge Ceylan
    • Scénario :Nuri Bilge Ceylan, Ebru Ceylan
    • Avec : Haluk Bilginer
      Melisa Sözen
      Demet Akbag
      Ayberk Pekcan
      Serhat Mustafa Kilic
      Nejat Isler
    • Pays :France, Allemagne, Turquie
    • Année :2014
    • Origine :ARTE F
  • Bonus et extrait
  • Commentaires