Thema

Let's dance (1/3)

Tous en scène !

Série documentaire -
54 min - 48218 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • dimanche 27 novembre à 02h50
    • vendredi 11 novembre à 22h25
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 11 novembre au 10 janvier 2017
    • Disponible en Europe
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Du groupe au solo, du ballet au hip-hop, de Bollywood à Brooklyn, un irrésistible tourbillon d'images, de musiques et de mots pour partager avec ceux qui dansent les plaisirs et les questions de leur art. Dans un tourbillon d'images, Let's dance revient au plus proche de la pratique pour capter l'effort, la rigueur et la sensualité de la danse. Un documentaire en trois parties.

Qu'il soit composé de trois ou de trente danseurs, le groupe qui danse est commun à tous les genres chorégraphiques, des danses scéniques aux danses folkloriques ou tribales. Farandole ou chorus line, rigoureux corps de ballet ou flamboyance à la Bollywood, partout la danse de groupe affiche une énergie hautement communicative. Faire corps ou rupture, à l’unisson ou en dissonance, faire le show ou la démonstration de sa puissance, faire société, aussi… : autant d’enjeux soulevés par la danse en groupe. Avec notamment Ohad Naharin et la Batsheva Dance Company, Akram Khan, Jérôme Bel, Christine and the Queens, Emio Greco, Shobi Paulraj, chorégraphe du blockbuster indien Nannaku Prematho, Maguy Marin, Anne Teresa De Keersmaeker, les chorégraphes et danseurs du spectacle Badke, Christian Rizzo…

Kaléidoscope

Cette deuxième saison de Let’s dance regarde la danse à travers trois de ses grandes figures : la danse en groupe, le duo et le solo. Elle s'approche au plus près de la pratique même des danseurs, captant l’effort, la rigueur, la sensualité, l’énergie, la peur, la jubilation, la réflexion et les doutes qu’impose chacune de ces trois formes. Et donne à voir la danse dans toute sa richesse, à travers de multiples rencontres et pratiques, du contemporain au classique (l'opéra de Paris) en passant par des formes plus populaires (hip-hop, tango, lindy hop, chorégraphie bollywoodienne, new burlesque, shows protéiformes de Christine and The Queens…). Outre les séquences tournées sur le vif (démonstrations, scènes, répétitions), les nombreuses archives rappellent aussi, en un kaléidoscope éblouissant, la généalogie et les précurseurs de ces formes, de Nijinski à Joséphine Baker, de Valeska Gert à Loïe Fuller, de Fred Astaire à West side story. Quel ADN commun partagent une étoile de l'opéra et une pop star ? Pourquoi le folklore refait-il surface ? Tissant filiations et ressemblances, au fil d'échos et de rapprochements audacieux, un voyage d'une intelligence virtuose et joyeuse, qui entraîne irrésistiblement le spectateur dans le tourbillon de la danse sans jamais le perdre.

 

Générique
  • Réalisation :Olivier Lemaire
  • Pays :France
  • Année :2015
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)
  • En lire plus

    Qu'il soit composé de trois ou de trente danseurs, le groupe qui danse est commun à tous les genres chorégraphiques, des danses scéniques aux danses folkloriques ou tribales. Farandole ou chorus line, rigoureux corps de ballet ou flamboyance à la Bollywood, partout la danse de groupe affiche une énergie hautement communicative. Faire corps ou rupture, à l’unisson ou en dissonance, faire le show ou la démonstration de sa puissance, faire société, aussi… : autant d’enjeux soulevés par la danse en groupe. Avec notamment Ohad Naharin et la Batsheva Dance Company, Akram Khan, Jérôme Bel, Christine and the Queens, Emio Greco, Shobi Paulraj, chorégraphe du blockbuster indien Nannaku Prematho, Maguy Marin, Anne Teresa De Keersmaeker, les chorégraphes et danseurs du spectacle Badke, Christian Rizzo…

    Kaléidoscope

    Cette deuxième saison de Let’s dance regarde la danse à travers trois de ses grandes figures : la danse en groupe, le duo et le solo. Elle s'approche au plus près de la pratique même des danseurs, captant l’effort, la rigueur, la sensualité, l’énergie, la peur, la jubilation, la réflexion et les doutes qu’impose chacune de ces trois formes. Et donne à voir la danse dans toute sa richesse, à travers de multiples rencontres et pratiques, du contemporain au classique (l'opéra de Paris) en passant par des formes plus populaires (hip-hop, tango, lindy hop, chorégraphie bollywoodienne, new burlesque, shows protéiformes de Christine and The Queens…). Outre les séquences tournées sur le vif (démonstrations, scènes, répétitions), les nombreuses archives rappellent aussi, en un kaléidoscope éblouissant, la généalogie et les précurseurs de ces formes, de Nijinski à Joséphine Baker, de Valeska Gert à Loïe Fuller, de Fred Astaire à West side story. Quel ADN commun partagent une étoile de l'opéra et une pop star ? Pourquoi le folklore refait-il surface ? Tissant filiations et ressemblances, au fil d'échos et de rapprochements audacieux, un voyage d'une intelligence virtuose et joyeuse, qui entraîne irrésistiblement le spectateur dans le tourbillon de la danse sans jamais le perdre.

     

  • Vidéos recommandées
  • Générique
    • Réalisation :Olivier Lemaire
    • Pays :France
    • Année :2015
    • Origine :ARTE F
  • Bonus et extrait
  • Commentaires