Benvenuto Cellini

Arts & spectacles classiques -
181 min - 6186 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • lundi 27 mars à 00h15
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 26 mars au 3 avril 2017
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Le premier opéra de Berlioz, monté par l'ex-Monty Python Terry Gilliam. Un feu d'artifice à savourer sur ARTE avant sa présentation à l'Opéra Bastille en 2018. Le chef d'orchestre Mark Elder maintient un rythme endiablé de bout en bout, soutenu par une distribution de haute volée, et notamment un duel jubilatoire entre le ténor John Osborn et le baryton-basse Laurent Naouri.

1532. Alors que le carnaval de Rome bat son plein, l'orfèvre et sculpteur Benvenuto Cellini travaille à la finalisation d'une statue pour le pape Clément VII. Mais il doit faire face aux manigances de Fieramosca, qui espérait remporter cette commande et convoite la même femme que lui, Teresa…

Spectacle total

Créée en 1838 à l'Opéra Le Peletier, à Paris, l'œuvre se heurta à l'incompréhension du public, avant d'être reconsidérée à partir de 1852, quand Franz Liszt dirigea à Weimar une version remaniée par Berlioz lui-même. Fidèle au compositeur français, Terry Gilliam, qui avait monté avec succès La damnation de Faust en 2011, poursuit son incursion dans l'univers lyrique avec un Benvenuto Cellini aux dimensions étourdissantes. Du plateau à l'écran, il propose un spectacle total grâce à une scénographie riche et colorée mêlant sculptures géantes, acrobates, changements de décor à vue et projections vidéo. Acclamée à Londres, cette production sera présentée à l'Opéra Bastille au cours de la saison 2017/2018. ARTE diffuse ici une version captée à l'Opéra national des Pays-Bas, avec l'énergique Mark Elder à la baguette, qui maintient un rythme endiablé de bout en bout, soutenu par une distribution de haute volée, et notamment un duel jubilatoire entre le ténor américain John Osborn et le baryton-basse français Laurent Naouri.

Générique
  • Direction musicale :Sir Mark Elder
  • Costumes :Katrina Lindsay
  • Choeur :Koor van De Nationale Opera
  • Chorégraphie :Leah Hausman
  • Décors :Terry Gilliam & Aaron Marsden
  • Livret :Léon de Wailly & Auguste Barbier
  • Lumière :Paule Constable
  • Mise en scène :Terry Gilliam, Leah Hausman
  • Orchestre :Rotterdams Philharmonisch Orkest
  • Producteur/-trice :Toni Hajal
  • Réalisation :Francois Roussillon
  • Réalisation TV :François Roussillon
  • Vidéo :Finn Ross
  • Avec : John Osborn (Benvenuto Cellini)
    Mariangela Sicilia (Teresa)
    Laurent Naouri (Fieramosca)
    Maurizio Muraro (Giacomo Balducci)
    Michèle Losier (Ascanio)
    Orlin Anastassov (Le Pape Clement VII)
    Nicky Spence (Francesco)
    Scott Conner (Bernardino)
    André Morsch (Pompeo)
    Marcel Beekman (Le Cabaretier)
  • Pays :France, Royaume-Uni
  • Année :2015
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)