La césarienne : une pratique controversée

ARTE+7 samedi 24 septembre à 22h40 (52 min)

La césarienne : une pratique controversée

samedi 24 septembre à 22h40 (52 min)

Pourquoi le nombre d'accouchements par césarienne a-t-il plus que doublé au cours de ces vingt dernières années ? Analyse des raisons médicales et sociétales de ce phénomène.

Assiste-t-on à une " épidémie de césariennes", comme l'OMS, très inquiète, semble le penser ? Le nombre d'accouchements par césarienne s'est en effet accru de manière importante ces dernières années, aussi bien dans les pays développés que les pays en développement. Alors que l'Organisation mondiale de la Santé avait défini en 2005 un "taux de césarienne idéal", situé entre 10 et 15 % des grossesses, la moyenne atteint aujourd'hui les 23 % en Europe. Mais les deux pays qui affichent les "records" en la matière sont le Brésil - qui représente actuellement plus de la moitié des naissances sous césarienne - et la Chine, où les parents veulent choisir une date d'accouchement promettant un avenir radieux à leur enfant en fonction de superstitions bien ancrées.

Accouchement programmable

Ce documentaire offre un état des lieux complet de la pratique des césariennes à travers le monde alors qu'aujourd'hui plus d'un quart d'entre elles seraient abusives. La réalisatrice s'appuie sur une étude de l'Organisation de Coopération et de Développement économique qui recense diverses causes à cet engouement : l'augmentation du nombre des premières naissances chez des femmes à un âge plus tardif, l'accroissement des naissances multiples résultant de la procréation médicalement assistée, les préoccupations relatives à la responsabilité pour faute médicale, la commodité de la programmation pour les médecins ou les patientes... Des choix inquiétants quand on sait qu'une césarienne présente toujours des risques pour l'enfant et sa mère.

  • La césarienne : une pratique controversée

    EXTRAIT samedi 24 septembre à 22h40 (52 min)

  • La césarienne : une pratique controversée

    ARTE+7 samedi 24 septembre à 22h40 (52 min)

  • Suivants
Réalisation:  Antje Christ