Femmes photographes de guerre

Femmes photographes de guerre

mardi 08 mars à 23h35 (52 min)

Femmes photographes de guerre

mardi 08 mars à 23h35 (52 min)

Portrait de plusieurs générations de femmes photographes de guerre, de l'Autrichienne Alice Schalek à la Française Camille Lepage, assassinée en 2014, en passant par l'Allemande Gerda Taro, l'Américaine Lee Miller et la Française Christine Spengler.

En 2014, deux femmes sont mortes en exerçant leur métier de photographe en zone de guerre : l'Allemande Anja Niedringhaus, abattue par un policier afghan, et, quelques semaines plus tard, la Française Camille Lepage, tuée lors d'un reportage en Centrafrique. Il y a aujourd'hui plus de femmes - souvent jeunes - que d'hommes prêtes à partir en reportage dans les zones de conflit. Elles ont d'ailleurs accès à des lieux interdits à leurs confrères masculins.

Le film entrecroise les portraits de celles qui ont documenté diverses guerres au cours des XXe et XXIe siècles : la Viennoise Alice Schalek (1874-1956) choqua ses contemporains en photographiant des soldats autrichiens au front, et l'Allemande d'origine juive et militante socialiste Gerda Taro (1910-1937) couvrit la guerre d'Espagne avec son compagnon, le légendaire Robert Capa. Certaines des images attribuées à ce dernier ont d'ailleurs été prises par elle, comme l'ont prouvé des recherches récentes. Elle est morte écrasée par un char allemand, première victime féminine dans l'exercice de ce métier de reporter de guerre. L'Américaine Lee Miller (1907-1977), muse de Man Ray et de Cocteau, se fera ensuite un nom en capturant des clichés de la fin de la guerre en Allemagne. Deux expositions lui sont consacrées en 2016 : à Londres, actuellement, au Musée impérial de la guerre, et bientôt à Berlin, au Martin-Gropius-Bau.

Suivez la photographe Christine Spengler sur Twitter: #christinespengler

Réalisation:  Sigrid Faltin