Cranach, les voleurs et la Stasi

Découverte -
52 min
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • lundi 2 janvier à 02h30
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 1 janvier au 8 janvier 2017
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Une enquête édifiante sur le vol d’un retable de Cranach en Allemagne de l’Est, qui montre le rôle actif de la Stasi, alors en quête de devises, dans le trafic d’oeuvres d’art.

Une nuit de mai 1980, les deux volets d’un retable peints par Lucas Cranach, dit "l’Ancien", sont dérobés dans une église de Klieken, un village de RDA proche de Wittenberg, où se trouvait l’atelier du maître. Vingt-sept ans plus tard, l’œuvre estimée à des centaines de milliers d’euros sur le marché de l’art ressurgit tout aussi mystérieusement. Mais s’agit-il de l’original ou d’une excellente copie ? Afin de tenter d’élucider l’affaire, l’historienne Natalie Akbari et le criminologue Michael Baurmann s’associent pour mener l’enquête. Celle-ci les conduit au cœur des troubles activités de la Stasi et de la Koko, sa branche commerciale, impliquée dans le trafic d’art en échange de devises. Chantages, internement de collectionneurs en hôpital psychiatrique, vols : la police de renseignement est-allemande ne lésinait pas sur les méthodes pour se procurer des trésors, avant de les revendre à l’Ouest. Certains marchands d’art commandaient même directement à la Stasi les toiles et antiquités qu’ils convoitaient.

Art et polar

Entre histoire de l’art et débats d’experts sur les attributions – un examen aux rayons infrarouges révèle ainsi que c'est un des élèves les plus doués de Cranach qui a exécuté le retable –, politique et polar, cette passionnante investigation, qui revisite l’œuvre du pionnier du nu profane, met en lumière l’extraordinaire opacité du marché de l’art en Europe et la faiblesse des moyens pour lutter contre les fraudes.

Générique
  • Réalisation :Heike Nelsen-Minkenberg, Thomas Müller
  • Pays :Allemagne
  • Année :2015
  • Origine :MDR
Commentaires (0)