Philippe Jordan dirige Beethoven

EXTRAIT lundi 10 octobre à 0h55 (79 min)

Philippe Jordan dirige Beethoven

Symphonies n°1 et n°3

lundi 10 octobre à 0h55 (79 min)

Sous la baguette experte du directeur musical de l'Opéra de Paris, deux nouveaux extraits du cycle intégral des neuf symphonies de Ludwig van Beethoven. Aujourd'hui : la "Symphonie n°1 en ut majeur op. 21", et la "Symphonie n°3 en mi bémol majeur op. 55, dite "Eroica".

De septembre 2014 à juillet 2015, naviguant entre le Palais Garnier et l'Opéra Bastille, l'Orchestre de l'Opéra de Paris, sous la direction du talentueux Philippe Jordan, rend hommage au compositeur allemand en consacrant un cycle à ses neuf travaux symphoniques. Aujourd'hui : les Symphonie n° 1 en ut majeur op. 21, et Symphonie n° 3 en mi bémol majeur op. 55, dite "Eroica".

La Symphonie n° 1 occupe une place unique dans l'histoire du genre, non seulement parce qu'elle inaugure une série qui compte parmi les plus grands monuments de la musique, mais aussi parce qu'elle représente un point d'articulation décisif entre la tradition symphonique classique (Mozart, Haydn), dont elle conserve les traits, et ce que l'on nommera "l'esthétique romantique", qui se déploiera notamment à partir de cette partition. La date de sa création est elle-même symbolique : 1800, à la charnière de deux siècles.

Composée en 1803, la Symphonie n° 3 voit le jour à une période très sombre de la vie de Beethoven. Conscient que sa surdité s'aggrave et ne guérira pas, toujours davantage isolé du monde extérieur et des sons, le compositeur songe à la mort. Il s'oublie dans l'écriture de la Symphonie n° 3, dont il sera dit en 1805 qu'elle était "osée, sauvage, d'une longueur inhabituelle et d'une extrême difficulté d'exécution". L'audace formelle de cette oeuvre exceptionnelle est un formidable défi lancé aux conventions musicales de l'époque.

  • Philippe Jordan dirige Beethoven

    EXTRAIT lundi 10 octobre à 0h55 (79 min)

  • Suivants
Compositeur auteur:  Ludwig van Beethoven
Direction musicale:  Philippe Jordan
Orchestre:  Orchestre de l'Opéra National de Paris
Réalisation:  Vincent Massip