Fela, une voix pour l'Afrique

Fela, une voix pour l'Afrique

lundi 05 septembre à 0h30 (120 min)

Fela, une voix pour l'Afrique

lundi 05 septembre à 0h30 (120 min)

Par le réalisateur oscarisé Alex Gibney ("Un taxi pour l'enfer"), un somptueux portrait-fleuve de l'inventeur de l'afrobeat (fusion de funk, jazz et rythmes traditionnels nigérians), qui fit vibrer les corps aussi puissamment qu'il agita les consciences.

Né le 15 octobre 1938 à Abeokuta, au Nigeria, Fela Anikulapo Kuti baigne dans la lutte politique dès l'enfance, au contact de ses parents, militants anticolonialistes. Chanteur et saxophoniste talentueux, il invente, avec son groupe Africa 70, un courant musical qui fédère le continent africain et s'exporte dans le monde entier : l' afrobeat, étourdissante fusion de funk, jazz et rythmes traditionnels nigérians. Dans les années 1980, l'artiste, adulé par Stevie Wonder ou James Brown, enchaîne les tournées à guichets fermés et mène une vie frénétique de rock star. Mais ses chansons sonnent aussi la rébellion et servent de réceptacle à un activisme contre la corruption des élites, l'autocratie militaire et la voracité des multinationales pétrolières. Fondateur de l'organisation République de Kalakuta, il est victime de la répression et jeté en prison à plusieurs reprises avant d'être emporté par le sida en 1997.

Le documentariste américain Alex Gibney (Un taxi pour l'enfer, Oscar 2008 du meilleur film documentaire ; Mea maxima culpa) retrace, à l'aide d'un riche fonds d'archives en partie inédites, le destin flamboyant d'un homme qui a consacré sa vie à la musique et à la politique. Son héritage perdure, notamment à travers la carrière de son fils aîné, l'artiste Femi Kuti.

 

Réalisation:  Alex Gibney