L'Inde dans l'objectif (1/4)

Dénoncer les inégalités

dimanche 07 août à 16h45 (27 min)

Après la Chine, Emma Tassy scrute les mutations de l'autre géant asiatique, l'Inde, à travers le regard de ses photographes. De belles et passionnantes rencontres.

Pauvreté, dure condition des femmes, rigidité des castes... : Sudharak Olwe, le vétéran, et ses cadets Sanjit Das et Mansi Thapliyal documentent chacun de manière très différente ces maux qui perdurent. Des danseuses nomades des villages du Maharashtra aux paysans de l'Orissa dépossédés par les géants de l'aluminium, des éboueurs intouchables des bidonvilles de Bombay aux marchands de jute du Brahmapoutre, et jusqu'au fief yogi de Rishikesh, au pied de l'Himalaya, ce premier volet sillonne villes et campagnes pour mieux dénoncer des inégalités inaltérables.

Reflet d'une nation

L'Inde se transforme à pas de géant, sous le coup d'une croissance économique fulgurante. Comme elle l'avait fait en Chine, Emma Tassy interroge les mutations en cours à travers le regard d'une dizaine de photographes reconnus, cherchant dans leurs images et leurs parcours, qu'ils commentent eux-mêmes avec une passionnante acuité, le reflet de cette immense nation, forte de près de 1,4 milliard d'habitants. De celui que l'on considère comme le père de la photographie indienne, Raghu Rai, au travail sur l'intime du jeune Sohrab Hura (tous deux entrés chez Magnum), ces rencontres aux quatre coins du pays tissent une vision inédite, subjective, mais plurielle, impressionniste mais profonde, de la société indienne.

Réalisation:  Emma Tassy