Fassbinder

Arts & spectacles classiques -
90 min - 6655 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • jeudi 9 février à 02h30
    • Disponible en direct : oui
    • Disponible en ligne : non
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Portrait d'une figure majeure du cinéma allemand, Rainer Werner Fassbinder, auteur de 44 films parmi les plus dérangeants du siècle. La violence des sentiments et l'histoire chaotique de l'Allemagne sont les deux thèmes de prédilection qui parcourent son oeuvre. Hommage vibrant à cet artiste complexe, disparu prématurément en 1982, à l'âge de 37 ans.

Contesté ou adulé, Fassbinder aura été un bourreau de travail. À sa mort en 1982, à seulement 37 ans, il a déjà réalisé 44 films et de nombreuses séries télévisées. Parallèlement, il a révolutionné le théâtre avec sa troupe contestataire, l'Antiteater. Ses thèmes de prédilection explorent l'histoire allemande récente, qu'il s'agisse de la montée du nazisme dans Berlin Alexanderplatz et Lili Marleen, de l'après-guerre, du retour des soldats et du miracle économique dans Lola, une femme allemande et Le mariage de Maria Braun, de la xénophobie dans Tous les autres s'appellent Ali, des années de plomb avec sa contribution à L'Allemagne en automne et La troisième génération. La violence et la souffrance liées au sentiment amoureux, qu'il soit homosexuel ou hétérosexuel, traversent également toute son œuvre.

Démons et merveilles

Pour comprendre les multiples facettes de cette figure majeure du septième art, ce portrait revient sur ses rêves artistiques d'adolescent, ses débuts à Munich puis au cinéma. Si L'amour est plus froid que la mort est sifflé au festival de Berlin en 1969, il reçoit l'Ours d'or longtemps convoité avec son dernier film Le Secret de Veronika Voss, en 1982. Plus de trente ans après sa mort, à travers les témoignages de ses amis, mécènes, collaborateurs et amants, tout comme ceux de ses comédiennes fétiches, dont Hanna Schygulla, Irm Hermann et Margit Carstensen, ce portrait se penche sur la personnalité complexe de l'homme, ses démons, sa bisexualité et sa fragilité.

Générique
  • Réalisation :Annekatrin Hendel
  • Pays :Allemagne
  • Année :2014
  • Origine :SWR
Commentaires (0)