Bons baisers de Berlin

Bons baisers de Berlin

vendredi 29 juillet à 9h20 (90 min)

Bons baisers de Berlin

Au coeur du renseignement allemand

vendredi 29 juillet à 9h20 (90 min)

Dans le sillage des révélations d'Edward Snowden, les services secrets allemands (Bundesnachrichtendienst, ou BND) et leurs 6 500 agents sont sur la sellette. Enquête.

Infiltrer et mettre sur écoutes des organismes, associations et acteurs économiques étrangers, organiser des filatures de personnes publiques et privées, le tout en utilisant des noms d'emprunt et des faux papiers, voilà qui fait partie du quotidien d'un expert en espionnage et en renseignements. Mais quand ces méthodes sont mises en oeuvre pour ficher et surveiller ses propres structures, entreprises et citoyens, il y a de quoi s'inquiéter. Or c'est ce qui s'est passé ces dernières années en Allemagne, où les scandales liés à des abus de pouvoir se sont succédé, jusqu'à la révélation de l'"amicale" collaboration d'agents allemands du Bundesnachrichtendienst, ou BND, avec la NSA américaine, dont Edward Snowden a révélé en 2013 les troubles pratiques.

Lumière crue

L'Allemagne a ainsi découvert que cette organisation colossale, régie par des règles opaques, était aussi déchirée par des luttes intestines, avec une absence quasi totale de contrôle en interne. Ces dérives auraient conduit aux abus dont ont été victimes notamment la chancelière Angela Merkel en personne, Hillary Clinton, Kofi Annan et des diplomates allemands. La dernière affaire impliquant la NSA a conduit au limogeage du patron du BND, Gerhard Schindler, fin avril. Une mesure justifiée ? Cette enquête fouillée tente de répondre, jetant une lumière crue sur les pratiques des services secrets à l'ère numérique.

 

Réalisation:  Rainald Becker, Christian H. Schulz