Les énigmes du trésor corse

Histoire -
53 min - 22672 vues

En 1985, trois pêcheurs d'oursins découvrent des pièces d'or romaines alors qu'ils nagent dans les eaux d'un golfe corse. Rapidement, des pillards, parmi lesquels des numismates, des voyous et même quelques nationalistes corses, grappillent leur part du butin... Une enquête haletante où se croisent archéologues, policiers et trafiquants.

En 1985, trois pêcheurs d'oursins découvrent des pièces d'or romaines alors qu'ils nagent dans les eaux d'un golfe corse. Rapidement, ils en découvrent d'autres et entreprennent de tirer discrètement profit de ce filon inespéré. Peu à peu, d'autres pillards, parmi lesquels des numismates, des voyous et même quelques nationalistes corses, grappillent leur part du butin sans éveiller de soupçons. L'affaire finit cependant par s'ébruiter et les rumeurs évoquent aussi un plat et une statue en or massif. Les ventes et les enchères sur Internet s'emballent, et une pièce est vendue 800 000 euros. C'en est trop pour Michel L'Hour, patron de l'archéologie sous-marine en France, qui alerte la justice et décide avec son équipe de prospecter le site de la découverte pour chercher les restes du navire susceptible d'avoir convoyé le mystérieux trésor.

Eaux troubles

Dans le même temps, la police, la gendarmerie et les douanes sont mobilisées pour remonter les filières du trafic et saisir pour le compte de l'État les pièces encore en circulation, dans les collections privées en France et ailleurs. Interpol est saisi et le trésor déclaré "Trésor national". Depuis, l'enquête a permis de récupérer plusieurs centaines de pièces, dont certaines, exceptionnelles, ont déjà livré aux historiens de nouvelles données sur l'Empire romain à l'époque troublée des invasions barbares. Croisant les fils de la recherche historique, de l'enquête scientifique et de l'investigation policière, Karel Prokop dévoile une à une les énigmes de ce fabuleux butin en eaux troubles.

 

Générique
  • Réalisation :Karel Prokop
  • Pays :France
  • Année :2014
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)