Des nouilles aux haricots noirs

Des nouilles aux haricots noirs

jeudi 28 juillet à 23h50 (110 min)

Des nouilles aux haricots noirs

jeudi 28 juillet à 23h50 (110 min)

La rencontre improbable de deux naufragés de la vie en plein coeur de Séoul... D'abord prétexte à de nombreux gags et à des situations loufoques, le film se transforme peu à peu en une comédie romantique touchante et maîtrisée.

Incapable de rembourser un emprunt conséquent, un homme décide de mettre fin à ses jours en se jetant du haut d'un pont qui enjambe le fleuve Han. Mais M. Kim se manque et se réveille sur une petite île déserte... en plein Séoul. Un bout de terre qui semble impossible à quitter. Le naufragé tente alors tant bien que mal de survivre et de retrouver goût à la vie. À quelques centaines de mètres de cette île, une jeune femme vit cloîtrée dans sa chambre, volets fermés, depuis trois ans. Son passe-temps : photographier la lune. Un beau jour, son oeil tombe par hasard sur le naufragé. Elle l'observe pendant de nombreuses semaines et, malgré sa peur panique, réussit à s'évader de sa chambre pour le contacter au moyen d'une bouteille lancée dans le fleuve.

Entre rire et larmes

Quand le Robinson Crusoé coréen croise une hikikomori - du nom de ces jeunes vivant reclus chez leurs parents.  Des nouilles aux haricots noirs est avant tout une rencontre invraisemblable, presque absurde, entre deux types de marginaux. L'un est exclu par la société, rejeté par sa compagne et grandement endetté ; l'autre s'est isolée et n'a pour seule réalité que la virtualité du Web. D'abord prétexte à de nombreux gags et à des situations loufoques, le film se transforme peu à peu en une comédie romantique touchante et maîtrisée, digne des standards sud-coréens.

Costumes:  Choi Eui-young
Image:  Kim Byung-seo
Montage:  Nam Na-young
Musique:  Kim Hong-jip
Production:  banzakbanzak film production
Producteur/-trice:  Kim Moo-ryoung
Réalisation:  Lee Hey-jun
Chargé(e) de programme:  Marie-Catherine Marchetti
Scénario:  Lee Hey-jun
Avec :
Jung Jae-young (Kim, l'homme)
Jung Rye-won (Kim, la femme)