Bande originale d'une révolution

Bande originale d'une révolution

mercredi 28 août à 20h50 (79 min)

Bande originale d'une révolution

mercredi 28 août à 20h50 (79 min)

Rediffusion vendredi 06.09 à 8h55
Rediffusion mercredi 11.09 à 3h10

Au même titre que la non-violence, le chant fut le pilier, souvent méconnu du mouvement des droits civiques. Face aux exactions de la population et à la répression des autorités dans les villes ségrégationnistes, les activistes du mouvement opposèrent en musique une résistance pacifique.

ARTE garantit que le courriel fourni servira uniquement à l'envoi de cette recommandation.

Copiez le code embed et insérez-le dans votre page. Il s'adapte automatiquement au format choisi. Copier

Rappel par courriel

Envoyez-moi un courriel de rappel heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

Pouvez-vous lire ceci ?

ARTE garantit que le courriel fourni servira uniquement à l'envoi de cette recommandation.

Au même titre que la non-violence, le chant fut le pilier, souvent méconnu du mouvement des droits civiques. Face aux exactions de la population et à la répression des autorités dans les villes ségrégationnistes, les activistes du mouvement opposèrent en musique une résistance pacifique. Preuve de leur détermination et signe de ralliement, des morceaux comme "We shall overcome" ou "This little light of mine" devinrent des hymnes à la liberté. Interprétés par des artistes comme Wyclef Jean, Angie Stone ou Mary Mary, ces airs alternent avec des images d'archives des grandes marches retraçant l'histoire de la lutte pour les droits civiques. Les témoignages de militants de cette cause comme Lula Joe Williams et John Lewis complètent ce film passionnant.

Au même titre que la non-violence, le chant fut le pilier, souvent méconnu du mouvement des droits civiques. Face aux exactions de la population et à la répression des autorités dans les villes ségrégationnistes, les activistes du mouvement opposèrent en musique une résistance pacifique. Preuve de leur détermination et signe de ralliement, des morceaux comme "We shall overcome" ou "This little light of mine" devinrent des hymnes à la liberté. Interprétés par des artistes comme Wyclef Jean, Angie Stone ou Mary Mary, ces airs alternent avec des images d'archives des grandes marches retraçant l'histoire de la lutte pour les droits civiques. Les témoignages de militants de cette cause comme Lula Joe Williams et John Lewis complètent ce film passionnant.

Une programmation spéciale dédiée au mouvement des droits civiques à l'occasion des cinquante ans du célèbre discours « I have a dream » que Martin Luther King prononça le 28 août 1963 devant le mémorial Lincoln à Washington.

Les programmes de cette journée thématique :

Discours - mercredi 28 août à 18h00 (17 min)
Prononcé par Martin Luther King le 28 août 1963, ce discours exceptionnel, chef-d'oeuvre de rhétorique, fut aussi un événement médiatique. Pour la première fois, le discours d'un leader noir était retransmis en direct par les trois principales chaînes de télévision américaines.

Documentaire - mercredi 28 août à 18h15 (28 min)
Rencontre avec l'architecte visionnaire du futur Musée national de l'histoire et de la culture afro-américaine de Washington.

L'ascension des Afro-Américaines
Documentaire - mercredi 28 août à 18h45 (53 min)

Oprah Winfrey, Michelle Obama, Beyoncé ou les soeurs Williams sont devenues des modèles de réussite auxquels s'identifient les femmes noires.

Documentaire - mercredi 28 août à 20h05 (43 min)
Dans un ghetto californien, quatre choristes racontent comment le gospel leur permet de surmonter les difficultés du quotidien.

Documentaire - mercredi 28 août à 20h50 (79 min)
Au même titre que la non-violence, le chant fut le pilier, souvent méconnu du mouvement des droits civiques. Face aux exactions de la population et à la répression des autorités dans les villes ségrégationnistes, les activistes du mouvement opposèrent en musique une résistance pacifique.

Film de Spike Lee - mercredi 28 août à 22h10 (115 min)
Anatomie d'une émeute interraciale dans le Brooklyn des années 1980. Accusé par les uns d'inciter à la haine raciale, célébré par les autres comme un légitime cri de révolte, le film de Spike Lee offre en réalité un état des lieux de l'Amérique, aussi clairvoyant que rageur.

Documentaire - mercredi 28 août à 0h05 (52 min)
Que signifie être noir aujourd'hui ? L'égalité est-elle acquise ? Trois cinéastes afro-américains font le bilan des avancées obtenues par leur communauté cinquante ans après le mythique discours de Martin Luther King.

Film de Charles Burnett - jeudi 29 août à 1h00 (77 min)
Les années 1970 à Watts, un ghetto noir de Los Angeles. Un père de famille tente de s'en sortir honnêtement. Bien qu'il ne soit pas sorti en salles à l'époque, ce film de fin d'études de Charles Burnett est considéré comme un joyau du cinéma indépendant. Loin des stéréotypes, une bouleversante chronique sociale et familiale.

Réalisation: Bill Guttentag, Dan Sturman