Costello, l'autre Elvis

Costello, l'autre Elvis

samedi 23 juillet à 5h35 (60 min)

Costello, l'autre Elvis

samedi 23 juillet à 5h35 (60 min)

Portrait du génial Elvis Costello, une antistar qui, du postpunk au jazz des big bands, du classique à la country et à la soul, n'a cessé de muter en quarante ans de carrière.

Le fait que Costello ait adopté le prénom d'Elvis Presley, dans un geste à la fois ironique et rebelle, comme son refus de jouer tout-à-fait le jeu du showbiz, en font un maître de la métamorphose. Souvent présenté comme un bouffon, il puise dans un large éventail de styles pour créer sa musique. Ses premiers albums étaient truffés de citations des Beatles et des Rolling Stones. Get happy (1980) utilisait des éléments de la Motown, de Stax et d'autres labels soul pour créer un nouveau genre post-punk, bourré d'énergie new wave, mais aussi empreint d'une profonde connaissance des principaux courants musicaux des années 1960. Pour cet artiste doté d'une mémoire musicale extraordinaire, le recours aux citations est tout naturel. En plus de ses principales collaborations avec des auteurs tels que Burt Bacharach, le Brodsky Quartet ou Von Otter, Elvis Costello a écrit plusieurs chansons avec Paul McCartney à partir de la fin des années 1980.

Réalisation:  Mark Kidel