La quarantaine au microscope

La quarantaine au microscope

dimanche 28 août à 6h00 (60 min)

La quarantaine au microscope

dimanche 28 août à 6h00 (60 min)

La crise de la quarantaine a-t-elle des causes biologiques, ou les facteurs psychiques s'avèrent-ils prépondérants ? Quel rôle joue l'environnement social ? Confrontant les clichés aux certitudes scientifiques, le film met en scène Max, joué par un acteur, adoptant le comportement stéréotypé d'un homme saisi par le démon de midi.

Au sein du réseau pour la recherche gérontologique de Heidelberg, des dizaines de chercheurs en endocrinologie, oncologie, biologie moléculaire ou psychologie font le point. La crise de la quarantaine a-t-elle des causes biologiques, ou les facteurs psychiques s'avèrent-ils prépondérants ? Quel rôle joue l'environnement social ? Confrontant les clichés associés à la crise de la quarantaine aux certitudes scientifiques, le film met en scène Max, joué par un acteur, adoptant le comportement stéréotypé d'un homme saisi par le démon de midi. Il suit également Michael, qui se soumet à une batterie de tests pour évaluer son âge biologique et détecter d'éventuels signes avant-coureurs de maladies. En effet, le vieillissement dépend à la fois de notre héritage génétique et de notre mode de vie. De manière générale, les mécanismes de défense contre les agressions externes se grippent dès l'âge de 30-35 ans. Certains psychologues désignent en outre 20 et 70 ans comme les âges les plus heureux, le moral étant au plus bas à 45 ans. Les études récentes confirment-elles l'existence de cette courbe en U ou y a-t-il autant de manières de passer le cap de la quarantaine que d'individus ?

Réalisation:  Patrick Hünerfeld