Thema

Mary - Queen of Scots

Séries & fiction -
115 min
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • jeudi 10 novembre à 23h05
    • dimanche 31 janvier à 01h20
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 10 novembre au 17 novembre 2016
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

La vie brève et tumultueuse de la reine d'Écosse Mary Stuart qui fit assassiner son mari, épousa l'homme qu'elle aimait et finit décapitée. Inspiré par la remarquable biographie de Stefan Zweig, le réalisateur dresse un portrait raffiné et sensible de l'une des reines au destin les plus romanesques de l'Histoire.

Promise à François II, la reine d'Écosse Mary Stuart passe sa jeunesse en France. Mais, peu après son mariage, la maladie emporte son mari. La jeune veuve rentre en Écosse, terre glaciale et dévastée par les guerres de religion. Au même moment, sa cousine Elizabeth, dont elle revendique la couronne, est sacrée reine d'Angleterre. Mary se remarie et donne naissance à un héritier. Mais son nouvel époux, Lord Darnley, fanatique et ombrageux, la déçoit. Le jour où il fait tuer Rizzio, son conseiller et ami, elle le prend en aversion. Elle le fait assassiner, épouse Lord Bothwell, l'homme qu'elle aime, et se met à dos l'aristocratie et le peuple écossais...

Héroïne altière

Le réalisateur suisse Thomas Imbach est resté fidèle à l'esprit de la biographie de Stefan Zweig dont s'inspire son film. L'écrivain autrichien s'était focalisé sur le caractère entier de son héroïne qu'il estimait fait pour s'épanouir dans " l'espace étroit et brûlant d'une passion unique". Camille Rutherford incarne avec maestria cette héroïne altière, qui résista vaillamment aux pressions des hommes qui l'entouraient, et périt sur le billot après dix-neuf années de captivité. La caméra s'attarde sur son visage, révélant sa riche vie intérieure et ses ambivalences, dans des éclairages naturels qui accentuent la dimension intimiste et l'atmosphère raffinée du film. Face à Camille Rutherford, la distribution n'est pas en reste : Aneurin Barnard compose un touchant Darnley, Sean Biggerstaff un Bothwell rassurant et Bruno Todeschini un sémillant De Croc.

Générique
  • Auteur :Stefan Zweig
  • Costumes :Rudolf Jost
  • Décors :Gerald Damovsky
  • Image :Rainer Klausmann
  • Montage :Tom La Belle
  • Musique :Sofia Gubaidulina
  • Production :Okofilm Productions, Bachim Film, Takafilm, Sciapode, SRF, SRG SSR Idée Suisse, ARTE
  • Producteur/-trice :Andrea Staka, Thomas Imbach
  • Réalisation :Thomas Imbach
  • Chargé(e) de programme :Urs Fitze, Stefan Hofmann, Sven Wälti, Eric Morfaux
  • Scénario :Thomas Imbach, Andrea Staka, Eduard Habsburg
  • Son :Peter Bräker
  • Avec : Camille Rutherford (Mary Stuart)
    Sean Biggerstaff (Earl Bothwell)
    Aneurin Barnard (Lord Darnley)
    Edward Hogg (Moray)
    Mehdi Dehbi (Rizzio)
    Bruno Todeschini (De Croc)
    Sylvain Levitte (Dauphin François II)
    Stephan Eicher (Henri II)
  • Pays :Suisse, France, Allemagne
  • Année :2013
  • Origine :ARTE
Commentaires (0)
  • En lire plus

    Promise à François II, la reine d'Écosse Mary Stuart passe sa jeunesse en France. Mais, peu après son mariage, la maladie emporte son mari. La jeune veuve rentre en Écosse, terre glaciale et dévastée par les guerres de religion. Au même moment, sa cousine Elizabeth, dont elle revendique la couronne, est sacrée reine d'Angleterre. Mary se remarie et donne naissance à un héritier. Mais son nouvel époux, Lord Darnley, fanatique et ombrageux, la déçoit. Le jour où il fait tuer Rizzio, son conseiller et ami, elle le prend en aversion. Elle le fait assassiner, épouse Lord Bothwell, l'homme qu'elle aime, et se met à dos l'aristocratie et le peuple écossais...

    Héroïne altière

    Le réalisateur suisse Thomas Imbach est resté fidèle à l'esprit de la biographie de Stefan Zweig dont s'inspire son film. L'écrivain autrichien s'était focalisé sur le caractère entier de son héroïne qu'il estimait fait pour s'épanouir dans " l'espace étroit et brûlant d'une passion unique". Camille Rutherford incarne avec maestria cette héroïne altière, qui résista vaillamment aux pressions des hommes qui l'entouraient, et périt sur le billot après dix-neuf années de captivité. La caméra s'attarde sur son visage, révélant sa riche vie intérieure et ses ambivalences, dans des éclairages naturels qui accentuent la dimension intimiste et l'atmosphère raffinée du film. Face à Camille Rutherford, la distribution n'est pas en reste : Aneurin Barnard compose un touchant Darnley, Sean Biggerstaff un Bothwell rassurant et Bruno Todeschini un sémillant De Croc.

  • Vidéos recommandées
  • Générique
    • Auteur :Stefan Zweig
    • Costumes :Rudolf Jost
    • Décors :Gerald Damovsky
    • Image :Rainer Klausmann
    • Montage :Tom La Belle
    • Musique :Sofia Gubaidulina
    • Production :Okofilm Productions, Bachim Film, Takafilm, Sciapode, SRF, SRG SSR Idée Suisse, ARTE
    • Producteur/-trice :Andrea Staka, Thomas Imbach
    • Réalisation :Thomas Imbach
    • Chargé(e) de programme :Urs Fitze, Stefan Hofmann, Sven Wälti, Eric Morfaux
    • Scénario :Thomas Imbach, Andrea Staka, Eduard Habsburg
    • Son :Peter Bräker
    • Avec : Camille Rutherford (Mary Stuart)
      Sean Biggerstaff (Earl Bothwell)
      Aneurin Barnard (Lord Darnley)
      Edward Hogg (Moray)
      Mehdi Dehbi (Rizzio)
      Bruno Todeschini (De Croc)
      Sylvain Levitte (Dauphin François II)
      Stephan Eicher (Henri II)
    • Pays :Suisse, France, Allemagne
    • Année :2013
    • Origine :ARTE
  • Commentaires