Thema

Titanic, l'ultime scénario

Documentaire -
52 min

Cent ans après le naufrage, et alors que l'épave du Titanic, rongée par la mer, est en train de disparaître, des experts sont sur le point de reconstituer le scénario final de la tragédie. Une enquête scientifique captivante.

Le 14 avril 1912, quatre jours après son départ de Southampton, le Titanic, géant des mers long de 269 mètres, heurte un iceberg et fait naufrage, causant la mort de mille cinq cents personnes. Comment ce paquebot réputé insubmersible a-t-il pu sombrer dans les eaux glacées de l’Atlantique lors de sa traversée inaugurale ? Cent ans après, des scientifiques poursuivent leurs investigations pour déterminer les circonstances exactes de la tragédie. L'un d'eux, le Français Paul-Henri Nargeolet, a fait partie de l’une des premières équipes à explorer l’épave du navire, qui repose à 3 800 mètres de profondeur. Depuis vingt-cinq ans, ce spécialiste, aujourd’hui chef d’expédition pour RMS Titanic, la société qui gère les droits de l’épave, tente de rassembler les pièces du puzzle de cette catastrophe maritime.

Les dernières minutes du Titanic

De New York à Terre-Neuve en passant par Belfast et Washington, ce film nous entraîne dans le sillage de Paul-Henri Nargeolet, au cœur d’une enquête scientifique qui a abouti à la remise en cause progressive des conclusions officielles de 1912. Avec le concours d’architectes navals, d’historiens, d’ingénieurs, de géologues et d’informaticiens, il confronte les théories d’hier aux découvertes d’aujourd’hui. Dans le plus grand simulateur de navigation au monde, on découvre que l’officier qui était à la barre au moment où s’est présenté l’iceberg aurait agi dans l’urgence, sans prendre en compte la règle d’or selon laquelle il faut conserver sa vitesse pour manœuvrer plus rapidement. Avec une spécialiste des métaux anciens, on apprend que la coque du paquebot s’est percée en six points parce que les rivets, fabriqués avec du fer de mauvaise qualité, auraient cédé sous la pression de l’eau. Depuis la localisation de l’épave en 1985, on sait aussi que le navire s’est brisé en deux avant de sombrer dans les eaux. Mais comment l’expliquer ? Deux experts présentent une nouvelle théorie sur les dernières minutes du Titanic : selon eux, le bateau ne se serait pas rompu au niveau des ponts supérieurs mais par le fond de la coque. En s’appuyant sur des images sous-marines, des documents et témoignages datant de 1912, des modélisations informatiques et des reconstitutions en 3D, ce documentaire passionnant nous livre les réalités scientifiques et techniques d’une tragédie aujourd’hui centenaire.

Générique
  • Réalisation :Herlé Jouon
  • Pays :France
  • Année :2012
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)
  • En lire plus

    Le 14 avril 1912, quatre jours après son départ de Southampton, le Titanic, géant des mers long de 269 mètres, heurte un iceberg et fait naufrage, causant la mort de mille cinq cents personnes. Comment ce paquebot réputé insubmersible a-t-il pu sombrer dans les eaux glacées de l’Atlantique lors de sa traversée inaugurale ? Cent ans après, des scientifiques poursuivent leurs investigations pour déterminer les circonstances exactes de la tragédie. L'un d'eux, le Français Paul-Henri Nargeolet, a fait partie de l’une des premières équipes à explorer l’épave du navire, qui repose à 3 800 mètres de profondeur. Depuis vingt-cinq ans, ce spécialiste, aujourd’hui chef d’expédition pour RMS Titanic, la société qui gère les droits de l’épave, tente de rassembler les pièces du puzzle de cette catastrophe maritime.

    Les dernières minutes du Titanic

    De New York à Terre-Neuve en passant par Belfast et Washington, ce film nous entraîne dans le sillage de Paul-Henri Nargeolet, au cœur d’une enquête scientifique qui a abouti à la remise en cause progressive des conclusions officielles de 1912. Avec le concours d’architectes navals, d’historiens, d’ingénieurs, de géologues et d’informaticiens, il confronte les théories d’hier aux découvertes d’aujourd’hui. Dans le plus grand simulateur de navigation au monde, on découvre que l’officier qui était à la barre au moment où s’est présenté l’iceberg aurait agi dans l’urgence, sans prendre en compte la règle d’or selon laquelle il faut conserver sa vitesse pour manœuvrer plus rapidement. Avec une spécialiste des métaux anciens, on apprend que la coque du paquebot s’est percée en six points parce que les rivets, fabriqués avec du fer de mauvaise qualité, auraient cédé sous la pression de l’eau. Depuis la localisation de l’épave en 1985, on sait aussi que le navire s’est brisé en deux avant de sombrer dans les eaux. Mais comment l’expliquer ? Deux experts présentent une nouvelle théorie sur les dernières minutes du Titanic : selon eux, le bateau ne se serait pas rompu au niveau des ponts supérieurs mais par le fond de la coque. En s’appuyant sur des images sous-marines, des documents et témoignages datant de 1912, des modélisations informatiques et des reconstitutions en 3D, ce documentaire passionnant nous livre les réalités scientifiques et techniques d’une tragédie aujourd’hui centenaire.

  • Vidéos recommandées
  • Générique
    • Réalisation :Herlé Jouon
    • Pays :France
    • Année :2012
    • Origine :ARTE F
  • Commentaires