Thema

Le réalisateur Oskar Roehler

Le sens de l'extrême

Documentaire -
53 min
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • lundi 25 juillet à 3h40
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 25 juillet au 01 août 2016
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Journaliste, dramaturge, nouvelliste, scénariste et réalisateur autodidacte, Oskar Roehler est considéré comme un héritier de Rainer Werner Fassbinder. Il a notamment réalisé "Les Particules élémentaires" en 2006 et "Goebbels et le Juif Süss" en 2010.

Fils des écrivains anticonformistes Gisela Elsner et Klaus Roehler, membres du célèbre collectif  littéraire d'après-guerre Gruppe 47, Oskar, né en 1959, n'a pas été désiré. Élevé par sa grand-mère, il a grandi entre Rome, Londres et Nuremberg, pour devenir journaliste à Berlin après son bac, avant d'écrire des scénarios, et de se lancer dans la réalisation. Son troisième long métrage L'insaisissable (2000) fait scandale : il y narre les derniers jours de sa mère avant son suicide, et règle ses comptes avec elle. La critique et le public français le remarquent avec son adaptation du livre de Houellebecq Les particules élémentaires (2006).

Radical

À l'instar de Fassbinder, Roehler s'attaque de façon radicale à la société ouest-allemande, et dénonce le capitalisme, l'hypocrisie bourgeoise et l'homophobie, en prenant le parti des paumés et des exclus. En 2010, le cinéaste fait à nouveau couler beaucoup d'encre avec Goebbels et le Juif Süss - Histoire d'une manipulation, pure provocation pour certains, droit d'inventaire pour d'autres. Marcel Wehn a suivi Roehler à Berlin et l'a accompagné sur le tournage de son nouveau film largement autobiographique Quellen des Lebens ("Sources de vie"), en donnant la parole à Hannelore Elsner et Moritz Bleibtreu, deux de ses acteurs fétiches.

Générique
  • Réalisation :Marcel Wehn
  • Pays :Allemagne
  • Année :2012
  • Origine :RBB
Commentaires (0)
  • En lire plus

    Fils des écrivains anticonformistes Gisela Elsner et Klaus Roehler, membres du célèbre collectif  littéraire d'après-guerre Gruppe 47, Oskar, né en 1959, n'a pas été désiré. Élevé par sa grand-mère, il a grandi entre Rome, Londres et Nuremberg, pour devenir journaliste à Berlin après son bac, avant d'écrire des scénarios, et de se lancer dans la réalisation. Son troisième long métrage L'insaisissable (2000) fait scandale : il y narre les derniers jours de sa mère avant son suicide, et règle ses comptes avec elle. La critique et le public français le remarquent avec son adaptation du livre de Houellebecq Les particules élémentaires (2006).

    Radical

    À l'instar de Fassbinder, Roehler s'attaque de façon radicale à la société ouest-allemande, et dénonce le capitalisme, l'hypocrisie bourgeoise et l'homophobie, en prenant le parti des paumés et des exclus. En 2010, le cinéaste fait à nouveau couler beaucoup d'encre avec Goebbels et le Juif Süss - Histoire d'une manipulation, pure provocation pour certains, droit d'inventaire pour d'autres. Marcel Wehn a suivi Roehler à Berlin et l'a accompagné sur le tournage de son nouveau film largement autobiographique Quellen des Lebens ("Sources de vie"), en donnant la parole à Hannelore Elsner et Moritz Bleibtreu, deux de ses acteurs fétiches.

  • Vidéos recommandées
  • Générique
    • Réalisation :Marcel Wehn
    • Pays :Allemagne
    • Année :2012
    • Origine :RBB
  • Commentaires