Thema

Barbara

Film -
100 min
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • mercredi 30 novembre à 13h35
    • mercredi 9 novembre à 23h35
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 9 novembre au 16 novembre 2016
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

En 1980, en RDA, le médecin Barbara Wolf débarque dans l’hôpital d’une ville de province, au bord de la Baltique. Une affectation punitive pour cette Berlinoise, qui vient de purger une peine de prison pour avoir demandé un visa d’émigration... Autour de son égérie Nina Hoss, bouleversante, Christian Petzold ressuscite avec subtilité le quotidien étouffant de la dictature en RDA.

En 1980, en RDA, le médecin Barbara Wolf débarque dans l’hôpital d’une petite ville de province, au bord de la Baltique. Une affectation punitive pour cette Berlinoise élégante, qui vient de purger une peine de prison pour avoir demandé un visa d’émigration. Soumise en permanence à la surveillance humiliante des sbires de la Stasi, elle doit aussi affronter la curiosité hostile de ses nouveaux concitoyens, à l’exception du médecin-chef, André, qui l’accueille avec chaleur et intérêt. Mais Barbara, qui se prépare à s’enfuir avec la complicité de son amant, un Allemand de l’Ouest, repousse avec méfiance chacune de ses tentatives d’approche. Jusqu’au jour où leur est amenée une jeune fille atteinte de méningite, qui a tenté de s’échapper d’un camp de travail…

Résistante

La première fois que nous apercevons Barbara, fumant avec détachement sur un banc, c’est à travers l’œil froid du flic chargé de l’espionner, mais aussi de lui rappeler à chaque instant la toute-puissance de l’État qu’elle a osé braver. Nina Hoss incarne de façon bouleversante le combat inégal livré par cette femme blessée, qui dissimule sa vulnérabilité derrière un masque de froideur. À travers sa résistance, et l’ambiguïté du beau personnage d’André, Christian Petzold ressuscite à petites touches subtiles la brutalité feutrée de la société totalitaire est-allemande. La splendeur mélancolique des lieux, comme la force contradictoire des sentiments tissés entre les deux principaux protagonistes, contraste avec l’arbitraire, la délation généralisée, la solitude des êtres. Un récit dont le classicisme n’altère en rien la puissance et l’émotion.

Générique
  • Costumes :Anette Guther
  • Décors / Bauten :K.D. Gruber
  • Image :Hans Fromm
  • Montage :Bettina Böhler
  • Musique :Stefan Will
  • Production :Schramm Film Koerner & Weber, ZDF, ARTE
  • Producteur/-trice :Florian Koerner von Gustorf, Michael Weber
  • Réalisation :Christian Petzold
  • Chargé(e) de programme :Caroline von Senden, Anne Even, Andreas Schreitmüller
  • Scénario :Christian Petzold
  • Son :Andreas Mücke-Niesytka
  • Avec : Nina Hoss (Barbara)
    Ronald Zehrfeld (Andre)
    Rainer Bock (Klaus Schütz)
    Jasna Fritzi Bauer (Stella)
    Mark Waschke (Jörg)
  • Pays :Allemagne
  • Année :2012
  • Origine :ZDF
Commentaires (0)
  • En lire plus

    En 1980, en RDA, le médecin Barbara Wolf débarque dans l’hôpital d’une petite ville de province, au bord de la Baltique. Une affectation punitive pour cette Berlinoise élégante, qui vient de purger une peine de prison pour avoir demandé un visa d’émigration. Soumise en permanence à la surveillance humiliante des sbires de la Stasi, elle doit aussi affronter la curiosité hostile de ses nouveaux concitoyens, à l’exception du médecin-chef, André, qui l’accueille avec chaleur et intérêt. Mais Barbara, qui se prépare à s’enfuir avec la complicité de son amant, un Allemand de l’Ouest, repousse avec méfiance chacune de ses tentatives d’approche. Jusqu’au jour où leur est amenée une jeune fille atteinte de méningite, qui a tenté de s’échapper d’un camp de travail…

    Résistante

    La première fois que nous apercevons Barbara, fumant avec détachement sur un banc, c’est à travers l’œil froid du flic chargé de l’espionner, mais aussi de lui rappeler à chaque instant la toute-puissance de l’État qu’elle a osé braver. Nina Hoss incarne de façon bouleversante le combat inégal livré par cette femme blessée, qui dissimule sa vulnérabilité derrière un masque de froideur. À travers sa résistance, et l’ambiguïté du beau personnage d’André, Christian Petzold ressuscite à petites touches subtiles la brutalité feutrée de la société totalitaire est-allemande. La splendeur mélancolique des lieux, comme la force contradictoire des sentiments tissés entre les deux principaux protagonistes, contraste avec l’arbitraire, la délation généralisée, la solitude des êtres. Un récit dont le classicisme n’altère en rien la puissance et l’émotion.

  • Vidéos recommandées
  • Générique
    • Costumes :Anette Guther
    • Décors / Bauten :K.D. Gruber
    • Image :Hans Fromm
    • Montage :Bettina Böhler
    • Musique :Stefan Will
    • Production :Schramm Film Koerner & Weber, ZDF, ARTE
    • Producteur/-trice :Florian Koerner von Gustorf, Michael Weber
    • Réalisation :Christian Petzold
    • Chargé(e) de programme :Caroline von Senden, Anne Even, Andreas Schreitmüller
    • Scénario :Christian Petzold
    • Son :Andreas Mücke-Niesytka
    • Avec : Nina Hoss (Barbara)
      Ronald Zehrfeld (Andre)
      Rainer Bock (Klaus Schütz)
      Jasna Fritzi Bauer (Stella)
      Mark Waschke (Jörg)
    • Pays :Allemagne
    • Année :2012
    • Origine :ZDF
  • Commentaires