Les combattants de l'ombre - Des résistants européens contre le nazisme

Les combattants de l'ombre - Des résistants européens contre le nazisme

mardi 23 juillet à 23h15 (50 min)

Les combattants de l'ombre - Des résistants européens contre le nazisme

1943 La Résistance se radicalise

mardi 23 juillet à 23h15 (50 min)

Rediffusion mardi 30.07 à 9h50

Tournée dans quatorze pays, cette série exceptionnelle traite pour la première fois de la Résistance dans sa dimension européenne. À partir d'archives et de témoignages inédits, un nouveau et passionnant regard sur cette époque.

ARTE garantit que le courriel fourni servira uniquement à l'envoi de cette recommandation.

Copiez le code embed et insérez-le dans votre page. Il s'adapte automatiquement au format choisi. Copier

Rappel par courriel

Envoyez-moi un courriel de rappel heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

Pouvez-vous lire ceci ?

ARTE garantit que le courriel fourni servira uniquement à l'envoi de cette recommandation.

Après El-Alamein et Stalingrad, la défaite du IIIe Reich semble désormais un horizon plausible. La Résistance devient alors un moyen de préparer la Libération à travers le combat des maquis et les sabotages. Par ailleurs, le service du travail obligatoire imposé par l’Allemagne, dans la plupart des pays soumis à son joug, fait basculer une partie hésitante de la population qui désormais s’engage.

Entre 1939 et 1945, de Paris à Varsovie, d'Athènes à Copenhague, comme à Londres, Moscou et Berlin, des hommes et des femmes se sont levés pour dire non au nazisme. Leurs destins individuels ont forgé une grande histoire collective. Rencontrés par le réalisateur, les derniers acteurs de cette époque livrent ici leurs souvenirs. Grâce à leur formidable dimension humaine, ces témoignages, illustrés d'archives inédites et de minutieuses reconstitutions, redonnent chair à ce qu'a été la Résistance européenne.

Après El-Alamein et Stalingrad, la défaite du IIIe Reich semble désormais un horizon plausible. La Résistance devient alors un moyen de préparer la Libération à travers le combat des maquis et les sabotages. Par ailleurs, le service du travail obligatoire imposé par l’Allemagne, dans la plupart des pays soumis à son joug, fait basculer une partie hésitante de la population qui désormais s’engage.

Entre 1939 et 1945, de Paris à Varsovie, d'Athènes à Copenhague, comme à Londres, Moscou et Berlin, des hommes et des femmes se sont levés pour dire non au nazisme. Leurs destins individuels ont forgé une grande histoire collective. Rencontrés par le réalisateur, les derniers acteurs de cette époque livrent ici leurs souvenirs. Grâce à leur formidable dimension humaine, ces témoignages, illustrés d'archives inédites et de minutieuses reconstitutions, redonnent chair à ce qu'a été la Résistance européenne.

Réalisation: Bernard George