Un crime dans la tête

Un crime dans la tête

vendredi 22 juillet à 13h35 (121 min)

Un crime dans la tête

vendredi 22 juillet à 13h35 (121 min)

Déjà diffusé mercredi 20.07 à 22h45

Manipulé par Pyongyang, un héros de la guerre de Corée doit abattre le président américain... Un thriller paranoïaque porté par Frank Sinatra. Un film d'une surprenante modernité, auquel l'assassinat du président Kennedy, survenu un an après la sortie, allait conférer un caractère prémonitoire.

De retour de la guerre de Corée, des survivants affirment devoir leur vie au courage du sergent Raymond Shaw. Alors que ce dernier est décoré de la plus haute distinction militaire, deux membres de sa patrouille, le capitaine Bennett Marco et le caporal Alvin Melvin, font régulièrement le même cauchemar : celui d'une séance d'hypnose collective dirigée par des officiers communistes. Un cauchemar dans lequel Raymond Shaw occupe une place centrale. Les autorités militaires ouvrent un dossier et chargent Marco de faire la lumière sur cette affaire. Ce dernier comprend que Shaw a subi un lavage de cerveau afin d'assassiner le futur président des États-Unis...

Énigmes et traumatismes

Réalisé en 1962, en pleine guerre froide, Un crime dans la tête repose sur une scène d'hypnose dans laquelle les hallucinations de soldats américains se mêlent à la réalité. Le montage en surimpression, l'utilisation du grand angle et le décor en atrium font de cette scène un cauchemar impeccable, qui révèle que le héros Raymond Shaw est une marionnette au service des communistes. Dans les années 1960, le thème de l'ennemi (communiste) de l'intérieur occupe une bonne place dans le cinéma et dans la société américaine. Mais John Frankenheimer ne se contente pas de relater les aventures du traître infiltré. À travers une série de personnages énigmatiques - les interprétations de Janet Leigh, d'Angela Lansbury et de Frank Sinatra sont remarquables -, il met en scène les traumatismes liés à la cellule familiale, le mensonge des politiques et la manipulation de l'opinion par la télévision. Un film d'une surprenante modernité, auquel l'assassinat du président Kennedy, survenu un an après la sortie, allait conférer un caractère prémonitoire.

Auteur:  Richard Condon
Décors:  Richard Sylbert
Image:  Lionel Lindon
Montage:  Ferris Webster
Musique:  David Amram
Production:  M.C. Productions
Producteur/-trice:  George Axelrod, John Frankenheimer
Réalisation:  John Frankenheimer
Scénario:  George Axelrod
Avec :
Laurence Harvey (Raymond Shaw)
Frank Sinatra (Bennett Marco)
Janet Leigh (Rosie)
Angela Lansbury (mère de Raymond)
Henry Silva (Chujin)
Leslie Parrish (Jocie Jordon)