ARTE Reportage

USA : adieu, la Californie / Rwanda : le déclic high-tech

Actu & société -
52 min - 17047 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • samedi 11 mars à 18h35
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 11 mars au 18 mars 2017
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

USA : ADIEU, LA CALIFORNIE L'élection de Donald Trump a été vécue comme un tsunami par les habitants de la Californie. Un mouvement appelant à son indépendance prend de l'ampleur. RWANDA : LE DÉCLIC HIGH-TECH Un vent d’optimisme souffle sur la génération née après le génocide de 1994 qui a fait plus de 800 000 morts. Le pays voit dans les nouvelles technologies un moteur de sa renaissance.

USA : ADIEU, LA CALIFORNIE

L'élection de Donald Trump a été vécue comme un tsunami par les habitants de la Californie. L'Etat le plus peuplé des Etats-Unis a voté, à plus de 60%, pour Hillary Clinton, sans que cela ne fasse basculer le résultat national. De quoi donner des idées de sécession à certains : un mouvement appelant à l'indépendance de la Californie prend de l'ampleur. Mais au-delà de ce projet, le Golden State entend bien préserver ses spécificités, quelle que soit la politique décidée par Washington. La Californie, sixième puissance économique mondiale, bulle multi-culturelle portée par la liberté d’expression et de mœurs, des universités à la réputation internationale, une industrie high-tech, un investissement dans les énergies nouvelles, se rêvait en modèle américain. Rejeté par l’Amérique profonde, l’Etat semble de plus en plus déconnecté du reste du pays. Dans les régions minières de la Virginie Occidentale où le chômage touche une grande partie de la population, le modèle californien est incompréhensible. Ici, prédomine un sentiment d’amertume et d’abandon, un rejet des élites jugées trop éloignées des problèmes du quotidien. Le fossé entre ces deux Amériques n'a jamais été aussi profond.

RWANDA : LE DÉCLIC HIGH-TECH

Un vent d’optimisme souffle sur la génération née après le génocide de 1994 qui a fait plus de 800.000 morts. Le pays voit dans les nouvelles technologies un moteur de sa renaissance.

Même s’il n’apprécie pas la liberté d’expression propre aux réseaux sociaux, le président Kagame mise sur le numérique et sur une nouvelle génération technophile pour développer le pays. Pourtant, les trois quarts de la population rwandaise n’ont pas accès à l’électricité et les jeunes entrepreneurs sont confrontés à un manque de compétences. Dans la capitale, Kigali, les entrepreneurs high-tech en herbe se retrouvent au kLab, financé par le gouvernement et des organisations internationales. Un environnement propice aux échanges, à l’émulation collective et à l’éclosion des start-up. La création est essentiellement virtuelle, pour des sites internet, des services par sms, des applications pour téléphones portables... S’il est vital de créer de l’emploi, alors que près de la moitié du budget du pays dépend de l’aide humanitaire et que 40% des Rwandais vivent sous le seuil de pauvreté, les banques sont frileuses à l’idée de prêter de l’argent à ces jeunes qui veulent se lancer en vendant leurs idées sans garanties financières. Des obstacles évidents pour cette transition vers un avenir technologique…

Générique
  • Pays :France
  • Année :2016
  • Origine :ARTE
Commentaires (0)