ARTE Reportage

Cuba : l’impossible traversée / Profession : aumônier des prisons

Actu & société -
53 min - 11851 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • samedi 18 février à 18h35
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 18 février au 25 février 2017
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

CUBA : L’IMPOSSIBLE TRAVERSÉE On les appelle les "balseros". Prêts à tout pour quitter Cuba, ils embarquent sur des radeaux de fortune pour tenter de rallier les côtes américaines. PROFESSION : AUMÔNIER DES PRISONS Gaëtan Dehondt, un ancien joueur professionnel de hockey sur glace converti à l’Islam, exerce le métier d'aumônier dans les prisons.

CUBA : L’IMPOSSIBLE TRAVERSÉE

On les appelle les « balseros ». Prêts à tout pour quitter Cuba, ils embarquent sur des radeaux de fortune pour tenter de rallier les côtes américaines. La loi « wet foot, dry foot », dispositif unique au monde en place pendant des décennies, était un puissant stimulant : tout Cubain qui posait un pied sur le sol américain pouvait aussitôt demander sa régularisation. Deux ans après le rapprochement entre Washington et La Havane, les « balseros » redoutaient la suppression de cette loi, provoquant un nouvel exode massif entre les deux pays. Quelques jours avant la fin de son mandat, Barack Obama, répondant à une demande du régime communiste, a annoncé l’abrogation de ce régime spécial. Après un an d’une enquête délicate, une équipe d’ARTE Reportage a été autorisée à embarquer avec un groupe de candidats à l’exil. Cette traversée, qui devait être la dernière, s’est heurtée aux aléas d’une politique migratoire renforcée depuis l’investiture de Donald Trump.

PROFESSION : AUMÔNIER DES PRISONS

En France aujourd’hui, 1440 aumôniers dont 182 musulmans interviennent dans les prisons. Quel est leur rôle face aux stéréotypes d’une prison souvent décrite comme l’école du radicalisme ? Philippe Brault a suivi Gaëtan Dehondt, 40 ans, ancien joueur professionnel de hockey, converti à l’Islam et aumônier au centre pénitentiaire de Laon. Le film recueille également la parole de Karim Mokhtari, ancien détenu, témoin de la détresse des prisonniers en quête de réponse spirituelle pour échapper à la déshumanisation de la prison. Sur ce terreau, le radicalisme de quelques imams improvisés se développe auprès de détenus en manque de perspectives. Se dessinent ici la demande d’une religion apaisée et la nécessité de recruter des aumôniers comme Gaëtan, capables de défendre les valeurs d’un Islam modéré compatible avec la République, face aux radicaux.

Générique
  • Pays :France
  • Année :2016
  • Origine :ARTE
Commentaires (0)