ARTE Reportage

Italie / Niger

Actu & société -
52 min - 23730 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • samedi 17 décembre 2016 à 18h50
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 17 décembre 2016 au 24 décembre 2016
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

ITALIE : LES BABY-BOSS DE LA CAMORRA Jeunes, mafieux et... mineurs : une nouvelle vague de "Camorristi" règne sur Naples. NIGER : LES OUBLIÉS DES CAMPS DE TRANSIT 250 000 Nigérians ont fui les djihadistes de Boko Haram et végètent dans des camps de fortune installés au milieu du désert nigérien.

ITALIE : LES BABY-BOSS DE LA CAMORRA

Jeunes, mafieux et… mineurs : une nouvelle vague de camorristi règne sur Naples. Présente dans les quartiers difficiles où le chômage des jeunes dépasse 60 %, la Camorra brasse près de 10 millions d’euros par mois grâce au trafic de drogue. Autrefois, chaque quartier était sous l’influence d’un clan. Aujourd’hui, les jeunes se battent avec une violence inouïe pour le contrôle d’un pâté de maisons, d’une entrée d’immeuble. Très impliqués dans les gangs, les jeunes camorristi grimpent rapidement dans la hiérarchie du crime organisé, attirés par l’argent facile. L’imprévisibilité et l’irrationalité font loi. Chevauchant leur scooter, ils tirent sur la foule à visage découvert pour être reconnus, craints et respectés. Un rite initiatique pour toute une génération de criminels en herbe qui entend faire sa loi autrement.

NIGER : LES OUBLIÉS DES CAMPS DE TRANSIT

La position géographique centrale du Niger en fait le principal pays de transit pour les migrants d’Afrique noire qui partent en Europe. Traversé par dix mille d’entre eux chaque semaine, ce pays est l’un des pays les plus pauvres de la planète et n’a pas les ressources suffisantes pour gérer cette affluence ni combattre les bandits armés et les djihadistes. L’État s’efforce de reloger les réfugiés dans des camps correctement équipés, comme celui de Sayam Forage, administré par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, qui abrite actuellement cinq mille personnes, dont un millier d’enfants. Deux cent cinquante mille Nigérians ayant fui les djihadistes de Boko Haram végètent depuis deux ans dans des camps de fortune installés au milieu du désert. Pauvre mais stable, le Niger peut-il se transformer en nouvelle poudrière au cœur de l’Afrique ?

Générique
  • Pays :France
  • Année :2016
  • Origine :ARTE
Commentaires (0)