ARTE Reportage

ARTE Reportage

lundi 19 septembre à 6h45 (52 min)

ARTE Reportage

Cuba : l'île aux deux visages / Italie-Albanie

lundi 19 septembre à 6h45 (52 min)

CUBA : L'ÎLE AUX DEUX VISAGES Le rapprochement avec l'ennemi américain, la visite de Barack Obama, ont ouvert des portes, jusqu'ici inaccessibles. A quoi rêvent les Cubains aujourd'hui ? A quoi ressemble leur vie de tous les jours ? ITALIE-ALBANIE : UNE HISTOIRE DE FAMILLE Croissance et optimisme : l'Albanie incarne le nouvel Eldorado auquel succombent nombre d'Italiens.

ITALIE - ALBANIE : UNE HISTOIRE DE FAMILLE

Loin d'une image vieillotte et faussée, l'Albanie affiche croissance et optimisme. Elle incarne un nouvel Eldorado auquel succombent nombre d'Italiens.

En 1990, après la chute de la dictature communiste, des milliers d'Albanais débarquent en masse sur les côtes italiennes. Constat surprenant : désormais, l'immigration se fait dans l'autre sens. Confrontée à la crise économique, une partie de la population de la péninsule, par esprit d'aventure ou par nécessité, choisit de s'installer en Albanie. Michele Barbaro et ses fromages italiens, fabriqués sur place, alimente les meilleurs restaurants de Tirana. Vincenzo Commisso, jeune entrepreneur, connaît un succès fulgurant avec ses deux centres d'appels. 

CUBA : L'ÎLE AUX DEUX VISAGES

À quoi rêvent les Cubains aujourd'hui ? À quoi ressemble leur vie de tous les jours ?

À première vue, rien n'a bougé. À La Havane, les immeubles coloniaux continuent à se dégrader et semblent se fondre dans le décor crasseux de la ville. Danny y est une célébrité. Sur cette île où 5 % de la population bénéficie d'un accès à Internet, il propose aux Cubains une formidable ouverture sur le monde en vendant des disques durs riches d'une quarantaine d'heures de programmes téléchargés. 90 % des Cubains consomment son Paquete. Bien qu'illégale, son entreprise est tolérée par le gouvernement.

Dans les campagnes, les paysans labourent encore la terre avec des boeufs. À 180 kilomètres de la Havane, Yoel Acosta produit un peu de riz, des patates douces, du manioc et du tabac. Une production quasi obligée au pays du cigare, où des fonctionnaires zélés du gouvernement emportent 90 % de sa récolte. Officiellement, Yoel est très fier de nourrir la révolution ; en réalité, il s'inquiète pour l'avenir de ses deux filles...