Thema

Scarface

Film -
90 min
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • lundi 01 août à 22h35
    • Disponible en direct : non
    • Disponible en ligne : non
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Directement inspiré de la vie d'Al Capone et d'une rare audace pour l'époque, "Scarface" retrace l'ascension et la chute d'un gangster amoral durant la prohibition. Un modèle du genre dont Brian De Palma donnera une version "gore" cinquante ans plus tard.

Chicago, dans les années 1920, en pleine prohibition. Tony Camonte, un jeune et ambitieux gangster, tue son patron, "Big Louis", et rejoint le gang du sud de la ville contrôlé par Lovo dont il devient le garde du corps. Aidé de son ami Rinaldo, il gravit rapidement les échelons de l'organisation. Mais Tony a une faiblesse : sa soeur Cesca, dont il est amoureux et qu'il veut à tout prix protéger des autres hommes...

Fascination criminelle

Audacieux et d'une rare violence pour l'époque, Scarface de Howard Hawks mit plus de deux ans à sortir en salles, retardé par les menaces du "milieu" et surtout par la censure. Accusant le film de faire l'apologie du gangstérisme, l'industrie cinématographique imposa en effet au réalisateur et à son producteur de nombreuses modifications (l'adjonction d'un sous-titre "La honte de la nation" et de cartons moralisateurs, une fin remodelée, des coupes...). Il est vrai que décrire l'ascension et la chute d'une figure de la pègre, d'un personnage veule, cynique, amoral et amoureux de sa soeur, il fallait oser. Car les gangsters ont ici l'air d'enfants ignorants qui passent leur temps à jouer. Parmi eux, Tony Camonte le balafré flirte avec la figure du héros glamour, séduisant et protecteur. Au moment où Al Capone - dont Howard Hawks s'est inspiré - purge une peine de prison, pas étonnant que cette vision fascinée de la criminalité ait suscité un scandale. Bien que méconnu de la nouvelle génération qui lui préfère la version de Brian De Palma, Scarface fit la renommée de son réalisateur et réserve des scènes inoubliables, maintes fois pastichées par la suite : la pièce de monnaie que fait sauter Rinaldo, l'éphéméride mitraillée... À déguster sans remords !

Générique
  • Auteur :Armitage Trail
  • Image :Lee Garmes, L. William O'Connell
  • Montage :Edward Curtiss
  • Musique :Adolph Tandler, Gus Arnheim
  • Production :United Artists, The Caddo Company
  • Producteur/-trice :Howard Hughes
  • Réalisation :Howard Hawks
  • Scénario :Ben Hecht, Seton I. Miller, John Lee Mahin, W. R. Burnett, Fred Pasley
  • Avec : Paul Muni
    Ann Dvorak
    Karen Morley
    George Raft
    Boris Karloff
  • Pays :Etats-Unis
  • Année :1932
  • Origine :ZDF
Commentaires (0)
  • En lire plus

    Chicago, dans les années 1920, en pleine prohibition. Tony Camonte, un jeune et ambitieux gangster, tue son patron, "Big Louis", et rejoint le gang du sud de la ville contrôlé par Lovo dont il devient le garde du corps. Aidé de son ami Rinaldo, il gravit rapidement les échelons de l'organisation. Mais Tony a une faiblesse : sa soeur Cesca, dont il est amoureux et qu'il veut à tout prix protéger des autres hommes...

    Fascination criminelle

    Audacieux et d'une rare violence pour l'époque, Scarface de Howard Hawks mit plus de deux ans à sortir en salles, retardé par les menaces du "milieu" et surtout par la censure. Accusant le film de faire l'apologie du gangstérisme, l'industrie cinématographique imposa en effet au réalisateur et à son producteur de nombreuses modifications (l'adjonction d'un sous-titre "La honte de la nation" et de cartons moralisateurs, une fin remodelée, des coupes...). Il est vrai que décrire l'ascension et la chute d'une figure de la pègre, d'un personnage veule, cynique, amoral et amoureux de sa soeur, il fallait oser. Car les gangsters ont ici l'air d'enfants ignorants qui passent leur temps à jouer. Parmi eux, Tony Camonte le balafré flirte avec la figure du héros glamour, séduisant et protecteur. Au moment où Al Capone - dont Howard Hawks s'est inspiré - purge une peine de prison, pas étonnant que cette vision fascinée de la criminalité ait suscité un scandale. Bien que méconnu de la nouvelle génération qui lui préfère la version de Brian De Palma, Scarface fit la renommée de son réalisateur et réserve des scènes inoubliables, maintes fois pastichées par la suite : la pièce de monnaie que fait sauter Rinaldo, l'éphéméride mitraillée... À déguster sans remords !

  • Vidéos recommandées
  • Générique
    • Auteur :Armitage Trail
    • Image :Lee Garmes, L. William O'Connell
    • Montage :Edward Curtiss
    • Musique :Adolph Tandler, Gus Arnheim
    • Production :United Artists, The Caddo Company
    • Producteur/-trice :Howard Hughes
    • Réalisation :Howard Hawks
    • Scénario :Ben Hecht, Seton I. Miller, John Lee Mahin, W. R. Burnett, Fred Pasley
    • Avec : Paul Muni
      Ann Dvorak
      Karen Morley
      George Raft
      Boris Karloff
    • Pays :Etats-Unis
    • Année :1932
    • Origine :ZDF
  • Commentaires