Thema

Trainspotting

Cinéma -
89 min
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • lundi 14 novembre à 22h35
    • Disponible en direct : non
    • Disponible en ligne : non
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Les hauts et les bas de quatre junkies écossais traités sous la forme d'une comédie à grande vitesse. Un film culte hilarant et macabre, rythmé par une BO ébouriffante emmenée par Iggy Pop, Lou Reed ou Underworld.

Mark, Spud, Sick Boy et Tommy, quatre copains d’Édimbourg, flirtent dangereusement avec les drogues dures, le chômage et la délinquance. Mark essaie de décrocher, mais sa dépendance à l’héroïne et l’influence du groupe sont trop fortes. En attendant, il vit des moments sordides ou drôles, quand il rencontre la jeune et séduisante Diane…

Culture pop

Triomphe absolu en Angleterre il y a tout juste vingt ans, Trainspotting, tiré de la série de nouvelles aux personnages récurrents de l’écrivain écossais Irvine Welsh, abordait crûment et pour la première fois le quotidien de jeunes chômeurs accros à l’héroïne. Loin de faire l’apologie de la dépendance, Irvine Welsh et Danny Boyle en montrent les conséquences dévastatrices à travers des situations démentes et, le plus souvent, désopilantes. Crise de manque, hypocrisie... : rien n’est dissimulé, et cette franchise dans le sordide devient elle-même morale. Esthétiquement, le film fonce sur des montagnes russes, entre électrochoc du clip et faux plats de la comédie sociale. Truffé de références à la culture pop, d’Orange mécanique aux pochettes des Beatles, Trainspotting profite aussi d’une bande-son exceptionnelle. De New Order à Primal Scream, le gratin de la pop britannique rythme les montées et descentes des jeunes héros. Une BO qui peut même se lire comme un sous-texte, dont les chansons raconteraient le passage du rock héroïnomane ("Lust for life" d’Iggy Pop, "Perfect day" de Lou Reed) à la transe extatique de la techno ("Born slippy" d’Underworld, devenu un hymne grâce au film).

Générique
  • Auteur :Irvine Welsh
  • Image :Brian Tufano
  • Montage :Masahiro Hirakubo
  • Production :Channel Four Films, Figment Films, The Noel Gay Motion Picture Company
  • Producteur/-trice :Andrew Macdonald
  • Réalisation :Danny Boyle
  • Scénario :John Hodge
  • Avec : Ewan McGregor
    Ewen Bremner
    Jonny Lee Miller
    Kevin McKidd
    Robert Carlyle
    Kelly Macdonald
    Peter Mullan
  • Pays :Royaume-Uni
  • Année :1995
  • Origine :ZDF
Commentaires (0)