Thema

Mr. Smith au sénat

Cinéma -
125 min
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • mardi 8 novembre à 13h35
    • lundi 7 novembre à 20h50
    • Disponible en direct : non
    • Disponible en ligne : non
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Le candide Jefferson Smith, responsable d’un groupe de scouts, est élu sénateur après une combine qu’il ne comprend pas... Avec ce grand classique de la comédie américaine, Frank Capra introduit un grain de sable dévastateur à Washington : James Stewart, étonnant et émouvant dans un rôle d’ingénu.

Le candide Jefferson Smith, responsable d’un groupe de scouts, est élu sénateur après une combine qu’il ne comprend pas. Très vite, il devient la risée de ses pairs, surtout lorsqu’il veut faire adopter un projet de construction d’un camp de vacances pour enfants. Son idée contrecarre les projets immobiliers d’un sénateur véreux qui a pourtant poussé sa nomination. Mr. Smith découvre alors les terribles mœurs sénatoriales et le lobbying gravitant autour des représentants du peuple. Fidèle à ses idéaux et n’écoutant que sa foi en la démocratie, il se lance dans un discours marathon de vingt-trois heures, au terme duquel le sénateur corrompu finit par confesser ses combines. Jefferson Smith gagne à la fois son combat idéologique et le cœur de sa secrétaire.

L'idéal américain

On a souvent dit de Frank Capra que ses préoccupations sociales l’emportaient sur son souci de l'art. C’est oublier ses grands talents de cinéaste. Dans ses comédies, il apparaît pourtant bien comme le chantre de la démocratie rooseveltienne : ses personnages sont pour la plupart des hommes et des femmes ordinaires, mais animés de nobles sentiments et croyant ferme au "rêve américain". On retrouve cet engagement dans le délicieux Mr. Smith au Sénat. Caractéristique de l’œuvre de Capra, ce film est à la fois une apologie et une satire des idéaux démocratiques des États-Unis. Un miroir de la société et des deux forces opposées qui la composent : la vérité et le mensonge. Ce monde manichéen parfaitement bien huilé permet à Capra de séduire le spectateur. Ici, tout repose sur la naïveté de Smith qui déjoue les pièges de l’escroquerie, de la soif du pouvoir, de l’incompréhension… Le sympathique et sincère sénateur, qui est unanimement la risée de ses pairs, de la presse et de son entourage, devient de ce fait le chouchou du public. Une comédie servie par de grands acteurs populaires, dont James Stewart, acteur fétiche de Capra, qui réalise une prestation inoubliable.

Générique
  • Auteur :Lewis R. Foster
  • Image :Joseph Walker
  • Montage :Al Clark, Gene Havlick
  • Musique :Dimitri Tiomkin
  • Production :Columbia Pictures Corporation
  • Producteur/-trice :Frank Capra
  • Réalisation :Frank Capra
  • Scénario :Sidney Buchman, Myles Connolly
  • Avec : James Stewart
    Jean Arthur
    Claude Rains
    Edward Arnold
    Guy Kibbee
    Thomas Mitchell
    Eugene Pallette
    Beulah Bondi
    H.B. Warner
    Harry Carey
    Edmund Mortimer
  • Pays :Etats-Unis
  • Année :1939
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)
  • En lire plus

    Le candide Jefferson Smith, responsable d’un groupe de scouts, est élu sénateur après une combine qu’il ne comprend pas. Très vite, il devient la risée de ses pairs, surtout lorsqu’il veut faire adopter un projet de construction d’un camp de vacances pour enfants. Son idée contrecarre les projets immobiliers d’un sénateur véreux qui a pourtant poussé sa nomination. Mr. Smith découvre alors les terribles mœurs sénatoriales et le lobbying gravitant autour des représentants du peuple. Fidèle à ses idéaux et n’écoutant que sa foi en la démocratie, il se lance dans un discours marathon de vingt-trois heures, au terme duquel le sénateur corrompu finit par confesser ses combines. Jefferson Smith gagne à la fois son combat idéologique et le cœur de sa secrétaire.

    L'idéal américain

    On a souvent dit de Frank Capra que ses préoccupations sociales l’emportaient sur son souci de l'art. C’est oublier ses grands talents de cinéaste. Dans ses comédies, il apparaît pourtant bien comme le chantre de la démocratie rooseveltienne : ses personnages sont pour la plupart des hommes et des femmes ordinaires, mais animés de nobles sentiments et croyant ferme au "rêve américain". On retrouve cet engagement dans le délicieux Mr. Smith au Sénat. Caractéristique de l’œuvre de Capra, ce film est à la fois une apologie et une satire des idéaux démocratiques des États-Unis. Un miroir de la société et des deux forces opposées qui la composent : la vérité et le mensonge. Ce monde manichéen parfaitement bien huilé permet à Capra de séduire le spectateur. Ici, tout repose sur la naïveté de Smith qui déjoue les pièges de l’escroquerie, de la soif du pouvoir, de l’incompréhension… Le sympathique et sincère sénateur, qui est unanimement la risée de ses pairs, de la presse et de son entourage, devient de ce fait le chouchou du public. Une comédie servie par de grands acteurs populaires, dont James Stewart, acteur fétiche de Capra, qui réalise une prestation inoubliable.

  • Pour aller plus loin
  • Vidéos recommandées
  • Générique
    • Auteur :Lewis R. Foster
    • Image :Joseph Walker
    • Montage :Al Clark, Gene Havlick
    • Musique :Dimitri Tiomkin
    • Production :Columbia Pictures Corporation
    • Producteur/-trice :Frank Capra
    • Réalisation :Frank Capra
    • Scénario :Sidney Buchman, Myles Connolly
    • Avec : James Stewart
      Jean Arthur
      Claude Rains
      Edward Arnold
      Guy Kibbee
      Thomas Mitchell
      Eugene Pallette
      Beulah Bondi
      H.B. Warner
      Harry Carey
      Edmund Mortimer
    • Pays :Etats-Unis
    • Année :1939
    • Origine :ARTE F
  • Commentaires