Taille du texte: + -
Accueil > Cinéma > Court-circuit

Court-circuit

Court-circuit vous donne plus que du court: des films du monde entier, des portraits de réalisateurs, des making of, des zoom sur les écoles de cinéma, sur des festivals, des leçons d'animation et les "trucs" du cinéma.

> Court-circuit #622 > Zoom – Préserver la diversité du cinéma

18/01/13

Zoom – Préserver la diversité du cinéma

Vendredi 18 janvier 2013 à 00h10


Kino Climate est un réseau européen de cinémas d’art et d’essai. C’est en 2008, au Festival international du Film à Rotterdam (IFFR), qu’a germé l’idée d’une coopération destinée à soutenir et à faciliter les séances non-commerciales.

En effet, les salles indépendantes qui craignent depuis toujours pour leur survie financière voient sans cesse de nouveaux obstacles se dresser devant elles. Actuellement, de nombreux cinémas équipent leurs salles afin de pouvoir proposer des projections numériques, et cela montre à quel point le rapport de forces entre le secteur culturel et le secteur commercial est devenu complexe. De moins en moins d’exploitants indépendants sont en mesure d’assumer les défis techniques et financiers.

Alors, les plus faibles ferment boutique. Les petits exploitants doivent donc se regrouper s’ils veulent résister à cette évolution très rapide qui agit comme une lame de fond. Ils doivent impérativement unir leurs forces et sensibiliser l’opinion publique pour tenter de préserver un paysage cinématographique hétérogène et bigarré. Telle est la raison d’être de Kino Climate.

L’enjeu est de taille car il s’agit ni plus ni moins que de protéger la diversité culturelle et de lutter contre l’appauvrissement et la banalisation des contenus du 7e art.

Le sujet en ligne





A Bruxelles, Court-circuit va au Cinéma Nova à la rencontre de Katia Rossini et Peter van Hoof (IFFR). Lors de cet entretien, il est question du mythe fondateur et de la recherche d’un nom pour le mouvement. Le réseau Kino Climate a pris comme modèle le manifeste du NOVA.

Au Filmclub813 de Cologne, nous discutons avec Bernhard Marsch qui est à la fois exploitant de salle, réalisateur de courts métrages et membre actif de Kino Climate. Il nous explique ce que le réseau peut apporter aux réalisateurs indépendants et quelles possibilités il leur offre. Bernhard Marsch passe des extraits du premier court métrage Climate sur une bobine de film argentique, et nous donne sa vision sur l’avenir du court métrage indépendant.

La salle Kino im Sprengel à Hanovre est la dernière étape de notre parcours. Peter Hoffmann insiste sur l’importance d’un cinéma indépendant dans les centres-villes, et expose les problèmes causés par la montée en charge du cinéma numérique. Les majors ont proposé des standards qui ont été entérinés, ce qui fait grimper les coûts en flèche et provoque une sélection des exploitants. Vu les maigres subventions publiques, seules les salles qui répondent à des critères très exigeants sont en droit d’espérer une aide financière.

Le sujet en ligne



Court-circuit
lundi, 21 janvier 2013 à 05:05
Pas de rediffusion
(Allemagne, 2013, 5mn)
ZDF

Edité le : 19-12-12
Dernière mise à jour le : 18-01-13