Berlin 56 (4/6)

Séries & fiction -
50 min - 131189 vues

Dans un Berlin-Ouest d'après-guerre électrisé par les premiers tubes rock, le portrait saisissant d'une époque à travers la rébellion d'une jeune fille. Quatrième épisode : en fouillant dans les vieilles photos de famille, Monika a trouvé la preuve que l'école de danse a bien été confisquée en 1936 à une famille juive, déportée, au profit de ses parents.

En fouillant dans les vieilles photos de famille, Monika a trouvé la preuve que l'école de danse a bien été confisquée en 1936 à une famille juive, déportée, les Crohn, au profit de ses parents. Mais le soi-disant héritier spolié dissimule lui aussi quelques vérités. Caterina obtient la confirmation de ce qu'elle se refusait à croire concernant son mari : Gerd Schöllack est bien vivant et s'est installé à Berlin-Est. Pendant ce temps, une idylle se noue entre Eva et Rudi, le jeune footballeur de l'Est, et Helga incarne la ménagère accomplie et moderne dans une publicité télévisée. Monika propose à Freddy de se présenter avec elle au premier championnat de rock de Berlin. Le soir même, Joachim Franck est victime d’un accident de voiture.

Miroir

Sur fond de décors stylisés, qui évoquent à la fois l’élégante mélancolie des tableaux d'Edward Hopper et les chromos pastel d’une comédie musicale, la touchante héroïne de Berlin 56 conquiert pas à pas sa liberté, défiant par sa sincérité et sa fougue l’impitoyable carcan qui l'étouffe. Le rock et ses acrobaties constituent pour Monika, comme pour Freddy et même Joachim, l'indigne fils à papa, l'expression d'une révolte indicible. Romanesque, mais documentée, excellemment réalisée et interprétée, Berlin 56 dépeint une bonne société reposant sur le mensonge, l'obsession de la réussite et l'oppression des femmes, qui pour fuir sa responsabilité dans les crimes du nazisme, préfère en ostraciser les victimes. Entre âpreté et glamour, le portrait d'une génération, sans concessions ni nostalgie, mais teinté d'optimisme, dans lequel une bonne part de l'Allemagne s'est reconnue.

Générique
  • Costumes :Maria Schicker
  • Décors / Bauten :Lars Lange
  • Image :Michael Schreitel
  • Montage :Ronny Mattas
  • Musique :Maurus Ronner
  • Production :UFA Fiction
  • Producteur/-trice :Benjamin Benedict, Nico Hofmann
  • Réalisation :Sven Bohse
  • Chargé(e) de programme :Bastian Wagner, Anna Boßlet, Heike Hempel
  • Scénario :Annette Hess
  • Son :Ralf Herrmann
  • Avec : Claudia Michelsen (Caterina Schöllack)
    Sonja Gerhardt (Monika Schöllack)
    Maria Ehrich (Helga Schöllack)
    Emilia Schüle (Eva Schöllack)
    Heino Ferch (Prof. Dr. Jürgen Fassbender)
    Uwe Ochsenknecht (Fritz Assmann)
    Sabin Tambrea (Joachim Franck)
    Trystan Pütter (Freddy Donath)
    August Wittgenstein (Wolfgang von Boost)
    Robert Schupp (Gerd Schöllack)
    Thomas Gerber (Simon Crohn)
    Steve Windolf (Rudi Hauer)
  • Pays :Allemagne
  • Année :2016
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)