28 minutes

Des chiens pour détecter le cancer / La présidentielle et l'Europe

44 Min. - 9961 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • jeudi 6 avril à 20h05
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 27 avril au 6 avril 2018
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

ELLE UTILISE DES CHIENS POUR DÉTECTER LE CANCER L'infirmière Isabelle Fromantin nous présente le projet KDog, qui utilise l’odorat des chiens pour détecter le cancer du sein. POURQUOI L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE FAIT-ELLE PEUR À L'EUROPE ? Avec Anne Boissel, vice-présidente de Debout la France, Jean-Louis Bourlanges, ancien député européen, et Stefan Simons, correspondant à Paris du Spiegel Online.

ELLE UTILISE DES CHIENS POUR DÉTECTER LE CANCER Selon l’INC (Institut National du Cancer), le cancer du sein est la première cause de décès, par tumeur maligne, chez la femme. Des lits des patients au laboratoire, Isabelle Fromantin, infirmière spécialisée en plaies tumorales, s’est penchée sur la question du cancer du sein. Avec le projet KDog, elle utilise l’odorat des chiens pour détecter ce cancer. Le chien a quarante fois plus de cellules olfactives que l’homme et sur 130 femmes testées, le résultat est là, avec 100% de réussite à la phase finale du projet. Au sein de l’Institut Curie, le projet KDog a d’abord fait plaisanter, avant d’étonner : moins contraignant, ici ou ailleurs, la prise en charge est simple et accessible à tous. Isabelle Fromantin est sur notre plateau.

POURQUOI L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE FAIT-ELLE PEUR À L'EUROPE ? 2017 est l’année des élections : après les Pays-Bas et avant l’Allemagne, la France va choisir son président. Un événement politique majeur et déterminant pour l’Europe, aujourd’hui ébranlée par différentes crises – l’afflux de migrants, la crise grecque, le Brexit, l’europhobie, le terrorisme, etc. La France, en tant qu’État membre fondateur et deuxième économie de l’Union Européenne, a une responsabilité particulière. Les institutions européennes n’envisagent pas, et ne veulent pas envisager, une victoire de Marine Le Pen, ou une sortie de la France de l’Union et de la monnaie unique. Mais alors pourquoi l’élection présidentielle fait-elle peur à l’Europe ? Pour débattre de la question, nous avons invité Anne Boissel, vice-présidente de Debout la France, Jean-Louis Bourlanges, ancien député européen, et Stefan Simons, correspondant à Paris du Spiegel Online.

Générique
  • Présentation :Élisabeth Quin
  • Pays :France
  • Année :2016
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)