28 minutes

Jero Yun / Course aux armements : le monde est-il plus dangereux qu'hier ?

44 Min. - 12582 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • mardi 21 février à 20h05
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 16 mars au 21 février 2018
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

JERO YUN Le réalisateur sud-coréen décide de suivre pendant 3 ans une évadée de Corée du Nord. COURSE AUX ARMEMENTS : LE MONDE EST-IL PLUS DANGEREUX QU’HIER ? Débat avec Pascal Boniface, géopolitologue, Caroline Galacteros, polémologue et colonel dans la réserve opérationnelle des armées, et Jean-Dominique Merchet, journaliste à l'Opinion et spécialiste des questions de défense.

CORÉE DU NORD : LE DOULOUREUX PÉRIPLE D’UNE ÉVADÉE VERS LA LIBERTÉ C’est en préparant un film sur les réfugiés nord-coréens que Jero Yun croise le chemin de Madame B, une évadée de Corée du Nord. Le réalisateur sud-coréen décide de la suivre pendant 3 ans : en Chine, où elle devient trafiquante et passeuse, puis à travers le Laos et la Thaïlande, pour rejoindre ses enfants en Corée du Sud. Mais ce périple clandestin va s’avérer dangereux pour tous, au point que Jero Yun hésiteraun temps à interrompre le film. Déterminé à témoigner pour la dizaine d’évadés qu’il suit, il terminera son projet, se remémorant cependant "une expérience que je ne pourrais plus jamais faire, (qui) a vraiment bouleversé ma vie au point que ça a été très dur de me réintégrer à la société ensuite". Jero Yun est notre invité.

COURSE AUX ARMEMENTS : LE MONDE EST-IL PLUS DANGEREUX QU’HIER ?Triste record : les ventes d'armes dans le monde ont atteint un niveau que l’on n’avait plus vu depuis la Guerre froide, révélait hier un rapport publié par l'Institut international de recherche pour la paix de Stockholm (SIPRI). Les ventes d’armes ont en effet progressé de 8,4% entre 2012 et 2016. Cette propension des pays à dépenser plus pour leur protection s’explique notamment par un monde qui vit dans le trouble de la guerre menée contre Daech, le conflit entre la Russie et l’Ukraine et la menace nucléaire en Corée du Nord. Doit-on y voir un adieu à une vision bipolaire du monde, alors que Donald Trump juge l’OTAN "obsolète", et sentir le début d’une ère dangereusement multipolaire poindre à l’horizon ? Nous en parlons avec Pascal Boniface, géopolitologue et directeur de l'IRIS, Caroline Galacteros, polémologue et colonel dans la réserve opérationnelle des armées, et Jean-Dominique Merchet, journaliste à l'Opinion et spécialiste des questions de défense.

Générique
  • Présentation :Élisabeth Quin
  • Pays :France
  • Année :2016
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)