28 minutes

Alain Touraine / Les pourparlers de paix sur la Syrie

41 Min. - 13826 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • lundi 23 janvier à 20h05
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 16 mars au 23 janvier 2018
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

LE POUVOIR ET LA GAUCHE : L'HEURE DU CHOIX Dans "Le nouveau siècle politique", le sociologue Alain Touraine explique que la gauche traditionnelle est morte. SYRIE : POURQUOI LES OCCIDENTAUX SONT-ILS EXCLUS DE LA SOLUTION ? Avec Hasni Abidi, politologue, Sophie Malibeaux, rédactrice en chef adjointe du service international de RFI, et Jana Jabbour, docteure en relations internationales.

LE POUVOIR ET LA GAUCHE : L'HEURE DU CHOIX Dans son nouveau livre, le sociologue Alain Touraine explique que la gauche traditionnelle est morte. Celui qui a été parmi les intellectuels théorisant la « deuxième gauche » aux côtés de Michel Rocard considère qu’il faut « changer de siècle ». L’élection présidentielle est pour lui la démonstration de l’impasse politique dans laquelle se trouve la France : elle ne peut faire élire qu’un « président de transition ». Selon le sociologue, il n’y aura d’avenir politique que si de nouveaux partis se créent. Renouveau politique, ré-industrialisation du pays, code du travail sont autant de thèmes qui seront abordés avec l’auteur de "Le nouveau siècle politique".

SYRIE : POURQUOI LES OCCIDENTAUX SONT-ILS EXCLUS DE LA SOLUTION ? Après son intervention militaire contestée, la Russie a décidé de se saisir du leadership diplomatique dans la gestion du conflit. Des pourparlers intersyriens débutent loin des combats mais dans une ville proche politiquement de Moscou : Astana au Kazakhstan. Et c’est bien sous le parrainage de la Russie que se tiennent les discussions. Au côté de la délégation russe pour organiser la rencontre : la Turquie d’Erdogan et l’Iran de Rohani. 14 groupes combattant en Syrie sont donc conviés autour de la table des négociations pour trouver une sortie de crise alors que les salafistes d’Ahrar al-Sham et certains modérés ont refusé l’invitation. Ces discussions sont marquées par l’absence flagrante des pays occidentaux et, alors que la Russie assoit sa nouvelle place d’arbitre dans la région, nous nous demandons si les Occidentaux sont exclus de la solution en Syrie. Les analyses de Hasni Abidi, politologue et spécialiste du monde arabe, Sophie Malibeaux, rédactrice en chef adjointe du service international de la RFI, et Jana Jabbour, docteure en relations internationales à Sciences Po.

Générique
  • Présentation :Élisabeth Quin
  • Pays :France
  • Année :2016
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)