Squadra criminale (1/12)

Séries & fiction -
54 min - 127 vues

Les enquêtes de Valeria Ferro, trop humaine capitaine de la brigade criminelle de Turin. Une série policière efficace qui explore sans concession les réalités sociales de l'Italie contemporaine.

Épisode 1

Le corps de Sara Damiano, une lycéenne de 15 ans, est retrouvé dans le sous-sol inondé d'un squat sordide de Turin après quinze jours de recherches. C'est sur le plateau d'une émission de téléréalité que son père, Giancarlo, qui était venu lancer un appel pour retrouver sa fille, apprend la nouvelle. Jeune capitaine à la brigade criminelle de la ville, aussi douée que tourmentée, Valeria Ferro prend les rênes de l'enquête et découvre rapidement que Sara avait eu une liaison avec un quadragénaire marié, Castelli, propriétaire du supermarché dans lequel la tante de la jeune fille travaille comme caissière. Dans le même temps, le père de la victime, qui entraînait lui-même sa fille pour des compétitions de plongeon, et semblait excessivement proche d'elle, refuse de s'entretenir avec les enquêteurs…

Faux-semblants

Chacune des enquêtes de Valeria Ferro, déroulée en deux temps, esquisse en filigrane, à petites touches réalistes, parfois féroces, une chronique sociale de l'Italie contemporaine. Ces deux premiers épisodes montrent ainsi, sans s'appesantir, des médias exploitant sans vergogne l'assassinat d'une adolescente et l'effet de cette surexposition sur des collégiens avides de célébrité. Mais c'est surtout au cœur de la famille que cette série policière efficace débusque les faux-semblants et le mal-être de la société tout entière. Miriam Leone campe avec force cette jeune capitaine à fleur de peau, aux intuitions fulgurantes et aux méthodes peu orthodoxes, qui puise son empathie pour la souffrance d'autrui à la source d'un passé douloureux. Monica Guerritore, grande comédienne du théâtre italien, interprète sa mère avec talent – à peine aperçu dans ce début, le personnage prend du poids et de l'importance au fil de la série, comme l'attachante garde rapprochée, exclusivement masculine, de la capitaine Ferro.

Générique
  • Costumes :Carola Fenocchio
  • Décors :Maurizio Zecchin
  • Image :Ferran Paredes Rubio, Riccardo Topazio
  • Montage :Davide Miele
  • Musique :Corrado Carosio, Pierangelo Fornaro
  • Production :Rai Fiction, FremantleMedia Italia
  • Producteur/-trice :Claudio Corbucci, Anouk Andaloro, Michele Zatta, Lorenzo Mieli
  • Réalisation :Giuseppe Gagliardi
  • Chargé(e) de programme :Alexandre Piel
  • Scénario :Claudio Corbucci, Peppe Fiore, Stefano Grasso
  • Avec : Miriam Leone (Valeria Ferro)
    Matteo Martari (Andrea Russo)
    Monica Guerritore (Lucia Ferro)
    Thomas Trabacchi (Giorgio Lombardi)
    Luca Terracciano (Luca Rinaldi)
    Riccardo Lombardo (Gerardo Mattei)
    Davide Iacopini (Giacomo Ferro)
    Viola Sartoretto (Michela)
    Crystal Deglaudi (Costanza)
    Gigio Alberti (Giulio Ferro)
    Gian Marco Tognazzi (Giancarlo Damiano)
    Giulia Arduino (Sara Damiano)
    Francesco Migliaccio (Renzo)
    Iris Fusetti (Rosa Damiano)
    Silvia Gavarotti (Anna)
    Ivan Alovisio (Castelli)
    Cecilia Moscarello (Chiara Ferrero)
  • Pays :Italie
  • Année :2015
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)