Drogues et création - Une histoire des paradis artificiels (2/2)

La grande danse sauvage

Culture pop -
58 Min. - 5102 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • dimanche 21 mai à 03h25
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 20 mai au 28 mai 2017
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

L'influence des drogues sur la création artistique, du début du XIXe siècle à aujourd'hui. Ce second volet évoque les jazzmen de génie tels que Monk et Davis, accros au haschich et à l'héroïne, la contre-culture et les drogues hallucinogènes dans les années 1960, puis les drogues de synthèse qui n'influencent (presque) plus la création des années 1990.

À partir du milieu du XXe siècle, la drogue déborde du cadre élitiste des écrivains et des peintres pour gagner le monde musical. Accros au haschich et à l'héroïne, des jazzmen de génie tels que Monk et Davis propulsent leur art dans la modernité avec leurs impros révolutionnaires. Au début des années 1960, un vent de liberté déferle depuis la baie de San Francisco. Les drogues hallucinogènes (LSD, amphétamines, champignons…) se démocratisent avec la contre-culture et le psychédélisme. Mais dès le début de la décennie suivante, les utopies hippies déclinent. C'est la fin d'un monde, décrite avec ironie par Hunter S. Thompson dans son roman Las Vegas Parano, repris au cinéma par Terry Gilliam. Dans le rock, l'heure est à l'hyperréalisme, une rupture amorcée par Lou Reed. Et à partir des années 1990, les drogues de synthèse, qui se multiplient, n'influencent (presque) plus la création. Aujourd'hui, l'impact des drogues sur la créativité se manifeste essentiellement à travers des expériences singulières d'artistes croyant encore au pouvoir des hallucinogènes.

Immersion

Dans cette histoire revisitée des paradis artificiels, on (re)découvre avec délectation des poèmes, tableaux, chansons, concerts des plus grands artistes des XIXe et XXe siècles. Mais le documentaire de Jérôme de Missolz est plus qu'une mine d'or sur l'influence des drogues dans l'art depuis deux siècles. En entrecoupant son propos d'expériences visuelles et sonores, il nous immerge dans un univers psychédélique à la dimension poétique envoûtante.

Générique
  • Réalisation :Jérôme de Missolz
  • Pays :France
  • Année :2013
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)