Paradis amers

91 Min. - 38251 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • jeudi 13 juillet à 14h55
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 13 juillet au 21 juillet 2017
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Hugo est furieux de déménager à Mayotte où ses parents sont mutés. L'adolescent a du mal à s'adapter : les bidonvilles, la chaleur, le fait d'être Blanc et riche sur une île où la majorité est noire et pauvre. Mais Hugo commence à s'attacher à Zaïnaba, une camarade de classe... L’émouvante éclosion d’un adolescent au contact de l’amour et des dures réalités mahoraises.

Hugo, qui déménage au fil des affectations de ses parents, apprend que la prochaine destination sera Mayotte. L'adolescent suit, à contrecœur. Au départ, il a du mal à s'adapter : les bidonvilles, la chaleur, le fait d'être Blanc et riche sur une île où la majorité est noire et pauvre… Mais il tombe amoureux de Zaïnaba, une camarade de classe, et s'acclimate. Quand l'adolescente tombe enceinte, les parents d'Hugo expédient leur fils en France. Le choc est brutal : frénésie des soldes, publicités tapageuses… Au regard de ce qu'il a vécu à Mayotte, tout révolte Hugo...

Mûrir sous les tropiques

Formidablement campé par Solal Forte, Hugo est le prototype de l'adolescent de la classe moyenne : toqué de musique, trop gâté, exaspéré par ses parents bobos en apparence, curieux et idéaliste dans le fond. Le film le plonge d'emblée dans le chaudron mahorais à travers une balade dans le ghetto des clandestins, mis en panique par une descente de policiers, d'où il ressort, ahuri, avec un bébé dans les bras. Cet incipit efficace donne le ton d'une fiction qui, sur un scénario sans temps morts et à petites touches incisives, brosse le cynisme de certains expatriés, le choc des cultures, la pollution et l'immobilier grignotant les maigres ressources des Mahorais, l'intensité d'une passion adolescente sous les tropiques. Tendre et émouvante, la rencontre de Solal et Zaïnaba, jolie fleur des bidonvilles, interprétée avec justesse par Maïmouna Toure, irradie ce roman d'initiation qui assume avec panache son côté mélo. Le film raconte aussi la construction de l'identité d'Hugo. En passant sans transition du dénuement mahorais au consumérisme de la métropole, il se forge une conscience humaine et politique.

Générique
  • Auteur :Mikaël Ollivier
  • Costumes :Eric Perron
  • Image :Jean-Pierre Hervé
  • Montage :Jean-Daniel Fernandez-Qundez
  • Musique :Charles Court
  • Production :ELOA PROD, Be-FILMS, France Télévisions, ARTE F, TV5 Monde
  • Producteur/-trice :France Zobda, Jean-Lou Monthieux
  • Réalisation :Christian Faure
  • Scénario :Mikaël Ollivier
  • Avec : Solal Forte (Hugo)
    Thomas Jouannet (Guillaume)
    Isabelle Gélinas (Isabelle)
    Maïmouna Toure (Zaïnaba)
    Michèle Bernier (Françoise)
    Eric Viellard (Jean-Marc)
    Shirley Bousquet (Aline)
  • Pays :France
  • Année :2012
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)