Les parcs nationaux américains

Olympique

Découverte -
44 Min. - 13249 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • vendredi 19 mai à 19h00
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 19 mai au 26 mai 2017
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

C'est dans l'extrême Nord-Ouest des États-Unis, battu par les vagues furieuses du Pacifique, que s'étend le parc national Olympique. De vastes pans d'une nature sauvage ont pu être préservés pour le plus grand plaisir des wapitis de Roosevelt et des écureuils de Douglas. Sans oublier, en bordure, les fonds marins peuplés d'otaries, de phoques et de gigantesques étoiles de mer.

C'est dans l'extrême Nord-Ouest des États-Unis, battu par les vagues furieuses du Pacifique, que s'étend le parc national Olympique ("Olympic" en version originale). Il s'étire sur 200 kilomètres de côtes et s'étend vers l'intérieur des terres de l'État de Washington : en tout, plus de 3 700 kilomètres carrés de terres, du littoral jusqu'à de luxuriantes forêts au pied du mont Olympe. Dans cette région qui jouxte la frontière canadienne, de vastes pans d'une nature sauvage ont pu être préservés. La forêt humide de Hoh, à l'ouest du parc, est un garde-manger inépuisable pour les wapitis de Roosevelt – les plus grands cervidés d'Amérique du Nord – ou les écureuils de Douglas. Dans les ruisseaux et les torrents s'ébattent les saumons argentés, proies préférées des loutres de rivière. Et les fonds qui bordent la péninsule Olympic abritent  une forêt sous-marine de kelps, de gigantesques étoiles de mer, des otaries de Steller ou des phoques, guettés par les redoutables orques.

Générique
  • Réalisation :Florian Graner
  • Pays :Allemagne
  • Année :2015
  • Origine :NDR
Commentaires (0)