La porte du paradis

Cinéma -
207 min - 25576 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • dimanche 23 avril à 20h55
    • Disponible en direct : oui
    • Disponible en ligne : non
    • Disponible dans le monde entier
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Une oeuvre à la beauté saisissante, une peinture épique et lyrique de la genèse de l’État de droit américain autour d’un magnifique quatuor d’acteurs : Isabelle Huppert, Kris Kristofferson, Christopher Walken et John Hurt.

Dans les années 1870, deux amis, James et Billy, fêtent la fin de leurs études. Des années plus tard, James, devenu shérif dans le Wyoming, se rend à la grande ville pour acheter une voiture à une tenancière de bordel, la Française Ella, dont il est épris. Il y apprend par la bouche de Billy que le puissant syndicat des éleveurs prépare une expédition punitive dans son comté : regardés comme des voleurs et des anarchistes, des dizaines d'hommes, femmes et enfants, pour la plupart des immigrants récents d’Europe centrale et des pauvres, risquent d'être massacrés. James entreprend d’organiser la résistance...

Le sang des pauvres

Accusée d'avoir ruiné United Artists, cette fresque monumentale a fait l’objet de coupes sauvages en raison d’un mauvais accueil public et critique. On ne pardonna pas à Michael Cimino, têtu et mégalo, ses personnages mystérieux, ses scènes allusives, la longueur de son film et sa démythification féroce de la légende américaine. Depuis, La porte du paradis n'a cessé d'être réévalué : porté aux nues comme un chef-d'œuvre incompris, il est considéré comme un incontournable du cinéma, à la fois tombeau d’une époque (le cinéma d’auteur hollywoodien) et d’un genre (le western). À travers ce film, Cimino signe sa version engagée et désabusée, épique, lyrique et contemplative de Naissance d’une nation, le film ouvertement raciste de D. W. Griffith. Visuellement, les séquences de la remise des prix à l’université, de l’agitation de la grande ville, du train à vapeur, de la marche des migrants, de la danse sur patins à roulettes, participent d’un souci extrême du détail. Organisée autour de mouvements circulaires, la mise en scène invite à pénétrer un tourbillon où la lumière, la musique et les émotions s’entrelacent avec l’histoire et ses contradictions. Le résultat, d’une puissance incantatoire, ne peut laisser indemne.

Générique
  • Image :Vilmos Zsigmond
  • Montage :Lisa Fruchtman, Gerald Greenberg, William Reynolds, Tom Rolf
  • Musique :David Mansfield
  • Production :Partisan Productions, United Artists
  • Producteur/-trice :Joann Carelli
  • Réalisation :Michael Cimino
  • Scénario :Michael Cimino
  • Avec : Kris Kristofferson
    Christopher Walken
    John Hurt
    Isabelle Huppert
    Sam Waterston
    Brad Dourif
    Joseph Cotten
    Jeff Bridges
    Ronnie Hawkins
    Paul Koslo
    Geoffrey Lewis
    Richard Masur
  • Pays :Etats-Unis
  • Année :1980
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)