ARTE Reportage

Australie : la forteresse anti-réfugiés / Laos : aux frontières de l’Empire

52 Min. - 13944 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • lundi 7 août à 06h15
    • Disponible en direct : oui
    • Disponible en ligne : non
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

AUSTRALIE : LA FORTERESSE ANTI-RÉFUGIÉS Transformée en forteresse, l’Australie bloque les réfugiés clandestins dans les camps bondés et insalubres de Nauru et Manus. LAOS : AUX FRONTIÈRES DE L’EMPIRE Les régions du nord du Laos prennent peu à peu les allures d’une colonie chinoise. Avec la bénédiction du gouvernement laotien, la Chine exploite les ressources d'un pays pauvre.

AUSTRALIE :  LA FORTERESSE ANTI-RÉFUGIÉS

Reportage de Pascal Carcanade et Laurent Cibien (France, 2016, 24mn) - Coproduction : ARTE GEIE, Découpages

Un État peut-il confier à d’autres pays le soin de garder loin de ses frontières des demandeurs d’asile ?

L’Australie a mis en pratique depuis 2012 ce que l’Europe tente d'instaurer avec la Turquie : une politique radicale visant à intercepter tous les immigrants clandestins avant qu’ils n’atteignent les côtes australiennes. Ils sont ensuite transférés à Nauru et à Manus, une île au large de la Papouasie-Nouvelle Guinée. Près de 1 500 personnes sont aujourd'hui détenues loin du regard de l’opinion publique pour avoir tenté de rejoindre l’Australie par bateau afin d'y obtenir le statut de réfugié. Violences des gardiens, tentatives de suicide, émeutes… : les informations qui filtrent font état d’une situation catastrophique. En Australie, de plus en plus de voix s’élèvent pour condamner une politique au coût démesuré, soit plus d’un milliard de dollars par an pour la société privée qui gère les camps de transit offshore.

_______________________

LAOS : AUX FRONTIÈRES DE L'EMPIRE

Reportage de Gwenlaouen Le Gouil, Brice Lambert et Cédric Estève (France, 2016, 24mn) – Coproduction : ARTE GEIE, Cargo Culte

Dans la Zone économique spéciale du Triangle d’or, le mandarin est la langue la plus répandue, les horloges affichent l’heure de Pékin et tout se paye en yuan.

Ce territoire se trouve pourtant au Laos. En quelques années, les investisseurs chinois y ont construit des casinos, des complexes hôteliers et importé leur mode de vie. Cette enclave en terre laotienne est loin d’être un cas isolé. Les régions du nord du pays prennent peu à peu les allures d’une colonie chinoise. Avec la bénédiction du gouvernement laotien, "l’Empire du Milieu" est bien décidé à exploiter les richesses du pays le plus pauvre d'Asie du Sud-Est dans tous les domaines : tourisme, transport, immobilier, énergie, agriculture... Expropriations, déforestation ou encore pollution, les conséquences de ce capitalisme sauvage sont désastreuses pour les populations locales.

Générique
  • Pays :France
  • Année :2016
  • Origine :ARTE
Commentaires (0)