Taille du texte: + -
Accueil > Monde > 28 minutes

Du lundi au vendredi à 20h05

Elisabeth Quin et son équipe décryptent l'actualité autrement.

> Ce soir > Terrorisme en France / L'Express a-t-il fauté ?

Du lundi au vendredi à 20h05

Elisabeth Quin et son équipe décryptent l'actualité autrement.

Du lundi au vendredi à 20h05

L'émission du 12 octobre 2012 - 12/10/12

Terrorisme en France / L'Express a-t-il fauté ? - 28 minutes

Avec Joëlle Meskens, Jean Quatremer, Thomas Klau et Charb


Vous pouvez (re)voir l'émission pendant 7 jours sur ARTE +7 après la diffusion à l'antenne.



 

Comme tous les vendredis dans 28 minutes, Elisabeth Quin accueille le Club 28’ : trois intellectuels ou journalistes européens et un dessinateur qui nous font partager leur regard sur deux thèmes qui font l’actualité du moment…

Au programme  ce soir :

  • Terrorisme : les djihadistes sont en France

Après le récent démantèlement d’une cellule islamiste radicale le chef de l’État, François Hollande, a promis hier de « pourchasser » et « d’éliminer » les cellules « qui veulent faire de l’islamisme radical une cause de haine et d’agression ». En effet, dix jours après l’attaque d’une épicerie juive à Sarcelles, sept des douze suspects arrêtés le week-end dernier ont été mis en examen. Tandis que le gouvernement travaille sur un nouveau projet de loi antiterroriste visant notamment les Français partant s’entraîner sur le lieux du Djihad international, dont la zone de combat afghano-pakistanaise, l’ex-ministre de l’Intérieur, Claude Guéant a estimé cette semaine entre 200 et 300 le nombre de djihadistes sur le territoire français. Des chiffres et des arrestations qui prouvent la montée en puissance de la menace terroriste qui pèse actuellement sur l’hexagone.

 

  • Sexisme : l’Express a-t-il fauté ?

 

Cette semaine la Une de l’Express, au cœur d’une vive controverse, a tout d’abord affolé la toile, puis l’ensemble des médias. François Hollande désarçonné, sourcils froncés, regard apeuré, lèvres pincées face à « ces femmes qui lui gâchent la vie » : Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, Martine Aubry, Cécile Duflot, Angela Merkel. « Machiste », « sexiste », « dégueulasse », « navrant », « racoleur » … les critiques ont fusé à l’encontre du directeur de la rédaction du journal « objet du scandale », Christophe Barbier, présent jeudi sur notre plateau. S’il se défend de la présumée misogynie de sa Une : « Finalement, que des femmes donnent du fil à retordre au président, c'est la preuve de leur montée en puissance...»,  la polémique demeure.

 

Elisabeth Quin accueille pour en parler Jean Quatremer, correspondant à Bruxelles pour « Libération » et Joëlle Meskens, correspondante à Paris pour le quotidien « Le Soir », mais aussi l’économiste Thomas Klau  et le dessinateur Charb.

 

« La femme de la semaine » de Renaud Dély est une ancienne ministre ayant fait cette semaine ses débuts en tant que vedette du petit écran, « Roselyne Bachelot : une star est née ».

« La Revue du Web » de Benjamin Muller s’attarde sur les réactions qui ont embrasé la toile suite aux propos tenus cette semaine par le secrétaire général de l’UMP : « Jean-François Copé, la viennoiserie de la discorde ».

Nadia Daam, quant à elle, nous livre, comme tous les vendredis, son « Tweet de la semaine ».

Le « Journal de la Science » s’intéresse ce soir au télescope spatial Hubble, tandis que notre photo de la semaine revient sur un cliché du photographe Alfred Eisenstaedt « le baiser du marin » pris à Times Square en 1945 et édité dans le cultissime « Life ».




Edité le : 05-01-10
Dernière mise à jour le : 12-10-12