Accueil > Programmes à la semaine
TV Guide

00:00
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

La lettre scellée du soldat Doblin

Arraché à l'oubli, le destin de Wolfgang Döblin, alias Vincent Doblin, fils du célèbre écrivain allemand...

Dossier
Fermer

Un passionnante et dérangeante immersion au sein d’une organisation scoute chiite liée au Hezbollah, au Sud-Liban.

accéder au dossier Les scouts d'al-Mahdi

jeudi, 19 juin 2008 à 00:00

Rediffusions :
24.06.2008 à 03:00
La lettre scellée du soldat Doblin
(France, 2005, 86mn)
RBB
Réalisateur: Hubert Ferry, Jürgen Ellinghaus

Stéréo

Arraché à l'oubli, le destin de Wolfgang Döblin, alias Vincent Doblin, fils du célèbre écrivain allemand, mathématicien génial et fantassin français anonyme qui se suicida en 1940, à l'âge de 25 ans.

En février 1940, un pli cacheté envoyé par la poste aux armées parvient à l'Académie des sciences, à Paris. Il contient un carnet d'écolier émaillé de formules mathématiques, signées d'un certain Wolfgang Döblin. Ce cahier, qui ne sera pas ouvert avant l'an 2000, place son auteur parmi les grands mathématiciens du XXe siècle et révèle un novateur génial du calcul probabiliste, discipline que Pascal appelait la "géométrie du hasard". Wolfgang Döblin était l'un des quatre fils de l'écrivain Alfred Döblin (Berlin Alexanderplatz) qui, juif et antinazi, avait dû fuir l'Allemagne avec sa famille en 1933. Naturalisé français en 1936, étudiant surdoué et solitaire, il avait brillamment soutenu à Paris sa thèse de mathématiques. En automne 1938, à l'heure du service militaire, il est incorporé comme le "soldat Vincent Doblin". Refusant une formation d'officier, il est encore simple fantassin à l'heure de la mobilisation, en septembre 1939. Pendant la "drôle de guerre", il est stationné dans les Ardennes et en Lorraine. C'est durant ces longs mois d'attente et d'incertitude qu'il remplit son cahier de notes et d'équations à la lumière d'une lampe à pétrole, dans sa cabine de téléphoniste. Et lors de la capitulation de juin 1940, dans le village vosgien d'Housseras, un fantassin français se donne la mort à l'arrivée des premiers soldats allemands. Enterré anonymement, il est identifié en 1944 comme le "soldat Doblin Vincent". Ce documentaire restitue pas à pas sa véritable identité, son oeuvre et son histoire.

Mélancolie du hasard
Pour retracer la trajectoire oubliée de Wolfgang Döblin, si vite assombrie puis rattrapée par l'hydre nazie, Jürgen Ellinghaus et Hubert Ferry multiplient les voix et les pistes. Celle du disparu nous parvient par ses écrits (notes, lettres, équations), croisés avec les témoignages de ceux qui l'ont côtoyé (de ses frères aux habitants d'Housseras) et des chercheurs qui ont redécouvert ses travaux. Le commentaire relie entre eux tous ces fils, jusque-là restés épars. Ils interrogent aussi les lieux, de Berlin à la ligne bleue des Vosges en passant par Paris, comme pour y guetter l'écho des pas du jeune mathématicien. Ils font de ce cheminement mélancolique une méditation sur le hasard, dont Wolfgang Döblin voulut tant percer les mystères, et sur le refus d'une certaine "marche du monde".