Taille du texte: + -
Accueil > Hepburn, Audrey > Le film > Audrey Hepburn, une star en quête d’elle-même

Jeudi 15/12 à 22h45 - 29/11/05

Audrey Hepburn, une star en quête d’elle-même

Audrey Hepburn est une figure emblématique du cinéma américain des années 1950-1960. Un charme de garçon manqué et une féminité flamboyante en ont fait l’une des plus grandes actrices d’Hollywood. Portrait d’une femme qui a finalement choisi de consacrer sa vie aux autres.

Documentaire de Gero von Boehm
(Allemagne, 2004, 1h)
ZDF

La carrière cinématographique d’Audrey Hepburn est extrêmement prestigieuse. Révélée à Broadway dans Gigi, elle a ensuite été à l’affiche des plus grands succès hollywoodiens des années 1950 et 1960. Pour Vacances romaines de William Wyler en 1953, elle obtient un Oscar. Les succès s’enchaînent : My Fair Lady de Georges Cukor (1964), Diamants sur canapé de Black Edwards (1961), Guerre et Paix de King Vidor (1956), Charade de Stanley Donen (1963)… On a cependant tendance à oublier que celle qui embrasa les plateaux hollywoodiens est née en Europe, à Bruxelles. Profondément marquée par l’occupation allemande vécue pendant son enfance aux Pays-Bas, Audrey Hepburn a en elle un ardent désir d’humanité, qu’elle ne parvient pas à combler dans sa vie sentimentale. Ses deux mariages, avec Mel Ferrer et avec le psychiatre italien Andrea Dotti, sont un échec. Son couple avec le Hollandais Robert Wolders ne la rendit jamais vraiment heureuse non plus. Elle parvint à trouver une façon d’exprimer son amour des autres lorsque, en 1988, elle est choisie comme ambassadrice spéciale de l’Unicef. Dès lors, l’ancienne star parcourt le monde pour venir en aide aux enfants. Audrey Hepburn est décédée en 1993.

Edité le : 29-11-05
Dernière mise à jour le : 29-11-05