Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Journal

ARTE Journal

Le journal de l'actualité européenne

> > Photographie : la Valise Mexicaine

ARTE Journal - 19 octobre 2010 - 20/10/10

Photographie : la Valise Mexicaine

L'International Center of Photography (ICP) à New york expose jusqu'au 9 janvier 2011, le contenu de la Valise Mexicaine, longtemps recherchée et qu'on vient de redécouvrir. L'exposition devrait voyager en France en 2011.

Previous imageNext image
En réalité 3 boites comprenant 4500 négatifs de la guerre civile espagnole (1936-139), signés par les 1er reporters de guerre modernes : Robert Capa, Gerda Taro et David Seymour, dit Chim. L'histoire est rocambolesque. Des négatifs perdus depuis 70 ans, retrouvés chez un général à Mexico et rapatriés à New York en secret il y a quelques années.

En tout 3 boites de négatifs sur la guerre civile espagnole. On connaissait les tirages, mais jamais vu les négatifs, signés Robert Capa, Gerda Taro et Chim, autre fondateur de Magnum. L'étude des négatifs a permis de mieux comprendre le travail de Capa pendant la guerre. Sa proximité avec Gerda Taro, compagne et photographe, morte écrasée par un char en 1937 en pleine guerre civile. Le travail de Taro est longtemps resté dans l'ombre de celui de Capa.

Tout le monde espérait trouver dans la valise le négatif du républicain espagnol fauché par une balle. Cette image restera un mystère, mise en sène ou pas. En revanche on découvre que des photos qu'on croyait de Capa sont de Taro et inversement. Souvent les 2 photographes publiaient ensemble dans la presse. Capa, Taro et Chim en Espagne c'est le début du photojournalisme engagé. Et la naissance du mythe Robert Capa, le reporter aventurier, mort au combat en 1954 en Indochine sans avoir jamais revu les négatifs aujourd'hui exposés à New York.



Liens

Edité le : 19-10-10
Dernière mise à jour le : 20-10-10