Taille du texte: + -
Accueil > Monde > Looking for Nicolas Sarkozy > A l'antenne

Looking for Nicolas Sarkozy

Cliquez ici...

Looking for Nicolas Sarkozy

08/12/11

Looking for Nicolas Sarkozy

Mercredi 21 décembre 2011 à 20h40


Comment la presse internationale perçoit-elle le président français ? Une chronique du "règne" de Nicolas Sarkozy à travers le regard de dix-huit journalistes étrangers en poste à Paris.


Jamais un président de la République française n’a autant éveillé la curiosité des médias étrangers. L’actualité, certes, s’y est gracieusement prêtée.
De la présidence de l’Union européenne à la gestion de la crise financière, de la chasse aux Roms à ses amours agitées, les journalistes étrangers ont eu de nombreuses occasions de scruter la personnalité et la carrure de chef d’État de Nicolas Sarkozy. Intriguée par “l’homme de la rupture” – rupture avec une partie de l’héritage historique de la droite, avec la conception traditionnelle de la fonction présidentielle, mais aussi avec certaines valeurs françaises –, la presse étrangère s’étonne, quand elle ne s’effraie pas, devant sa pratique du pouvoir.

Entre excès de bling bling, communication à outrance, “pipolisation”, dérapages, le président français aurait tout d’un personnage de soap-opera, si l’on en croit le quotidien britannique The Independent.

À travers les points de vue de dix-huit journalistes étrangers (de télévision et de presse écrite) en poste à Paris, nourris par de nombreuses archives, photos et extraits de journaux du monde entier, ce documentaire offre une chronique (im)pertinente sur le quinquennat de Nicolas Sarkozy et sur la machine politique, inédite, qu’il a mise en place.



Le témoignage de 18 journalistes étrangers en poste à Paris :

ALGERIE
Ayac he Derradji, N°2 du bureau parisien d’Al Jazeera depuis 1999

ANGLETERRE
Charles Bremner, Times depuis 1999
John Lichfield, The Independent depuis 1996
Christian Fraser, correspondant de la BBC depuis 2010
Sophie Pedder, chef de bureau de The Economist depuis 2003

ALLEMAGNE
Stefan Simons, Der Spiegel depuis 2006 où il chronique les relations Paris-Berlin et la politique étrangère de l’Elysée
Stephan Merseburger, ZDF de 2003 à 2011

BELGIQUE
Joelle Meskens, Le Soir auteure de l’ éditorial : « Oui, Nicolas Sarkozy est dangereux »

CAMEROUN
Marie Roger Biloa, directrice d’Africa international depuis les années 1990

CHINE
Zheng Ruolin, Wen Hui Bao le quotidien de Shanghai depuis le milieu des années 90

ESPAGNE
Octavi Marti, Ancien correspondant à Paris d’El Pais

ETATS UNIS
Steven Erlanger, chef de bureau parisien du New York Times depuis 2008
Angela Charlton, chef du bureau de Associated Press à Paris depuis 2006

ISRAEL
Joav Toker, ancien correspondant de la 1ère chaine de télévision israélienne, travaille pour la revue israélienne Koteret

ITALIE
Alberto Romagnoli, RAI depuis 2007, ancien rédacteur en Chef du Service étranger du journal télévisé le plus regardé d’Italie
Alberto Toscano, L’un des plus anciens correspondants étranger à Paris, il a travaillé pour Panorama, Il reformista et l’AGA (l’agence de presse italienne)

RUSSIE
Vadim Glusker, NTV, chaîne privée russe, un des co-auteurs de Sarkozy vu d’ailleurs et un participant régulier au kiosque de TV5 Monde.

SUISSE
Jean-Pierre Schaller, TSR depuis 2008. Son reportage sur la visite de Sarkozy à l’usine Faurécia a révélé les exigences de l’Elysée en matière de contrôle d’image du président

Edité le : 01-12-11
Dernière mise à jour le : 08-12-11