Taille du texte: + -
Accueil > Ecole > L'école et la vie active > M. Thomas

01/09/04

« Les jeunes d'aujourd'hui sont beaucoup plus expressifs, leur mentalité a changé et le dialogue aussi »

Une Interview avec M. Thomas, qui depuis 10 ans est chef d’entreprise dans la construction des échafaudages.

Trouvez-vous que les jeunes ont changé? En quoi?
Oui, les jeunes ont changé. Ils sont beaucoup plus évolués que les jeunes d'il y a une vingtaine d'années.

Les jeunes qui travaillent chez vous sont-ils motivés?
Oui, un jeune est motivé lors de sa première paie. Il suffit d'une augmentation après 6 mois pour qu'il comprenne que chaque travail mérite argent.

A quel niveau recrutez-vous?
A partir de 18 ans. Il n'y a pas de niveau pour recruter. Il faut de la motivation.

Pensez-vous que l'école prépare à la vie professionnelle?
Oui.

Que faudrait-il changer? Les stages que l'on fait en 4ème/3èmes suffisent-ils? Apportent-ils une vision exacte de la vie professionnelle ?
Non. Ce n'est pas en 4ème ou 3ème qu'un élève pourra se diriger vers sa carrière professionnelle. Tout dépend des résultats de l'élève.

Que faudrait-il enseigner en plus aux élèves pour les préparer à la vie professionnelle?
Les programmes sont déjà bien remplis pour les jeunes, donc pour les enseignants aussi. Il faut savoir encourager les élèves même quand les résultats sont plus ou moins bien.

Si on compare aujourd'hui avec l'époque où vous avez commencé à travailler, trouvez-vous que les jeunes sont assez murs pour commencer une vie professionnelle?
Les jeunes d'aujourd'hui sont beaucoup plus expressifs, leur mentalité a changé et le dialogue aussi.

Quelles questions vous pose-t-on lors de l'entretien d'embauche?
A l'heure actuelle, les jeunes s'inquiètent plus du salaire qu'ils percevront à la fin du mois.

Les jeunes s'identifient-ils à leur travail? Combien de temps restent-ils en moyenne?
Quand un jeune commence une carrière professionnelle il manque d'expérience. Il faudra qu'il suive plusieurs stages afin qu'il prenne ses repères. Un jeune reste en moyenne 2 ans.

Quand vos enfants parlent de l'école ou vous montrent leurs livres et cahiers, que pensez-vous? Est-ce plus facile ou plus difficile? Quelles sont les matières qui servent réellement dans la vie professionnelle?
L'enseignement a trouvé de nouvelles formules et un autre savoir-faire pour enseigner les matières. Toutes les matières sont importantes. Quand un jeune qui a une bonne culture générale débute dans une entreprise c'est très positif, il sera meilleur qu'un jeune qui n'en a pas.

Est-ce l'école ou la société qui doit préparer le jeune à la vie professionnelle?
Je pense que c'est à la société de préparer un jeune à la vie professionnelle.

Propos recueillis par Florence Thomas (sa fille) en 4ième 3 à La Providence, Vendenheim.

Edité le : 01-09-04
Dernière mise à jour le : 01-09-04