Taille du texte: + -
Accueil > Monde > Goldman Sachs > L'intention

Goldman Sachs

Visitez chacun des rayons de la mégabanque américaine : chez Goldman Sachs, on trouve de tout, pour tout, partout. Et toujours, on passe à la caisse.

Goldman Sachs

L'intention - 30/08/13

Les dérives de la finance internationale

Gouvernements, institutions internationales, grandes entreprises... Nul acteur de l'économie et de la finance n'échappe aujourd'hui à la toile tissée par Goldman Sachs, une "mégabanque" sans laquelle peu de décisions sont prises, et grâce à laquelle nombre de "coups" sont mis en œuvre. Au risque, souvent, de flirter avec l'illégalité.


Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde illustre les dérives de la finance internationale à travers l'un des acteurs clefs de la spéculation, la banque d'affaires américaine Goldman Sachs.
Construit comme un thriller et de façon chronologique, ce documentaire raconte comment Goldman Sachs a joué tous les coups gagnants, de la bulle des subprimes de 2007 à la crise de l'euro et des dettes souveraines européennes depuis 2010. Tous les contre-pouvoirs institutionnels - régulateurs, législateurs, justice - ont échoué à contrôler la banque la plus puissante au monde. Le poids financier et, surtout, l'influence de "la Firme" comme elle est surnommée à Wall Street, l'ont amenée à franchir allègrement la ligne jaune de l'éthique tout en flirtant en permanence avec la ligne rouge de la légalité.

"Le pire est que le crime était légal", raconte un ancien banquier new-yorkais

"Le pire est que le crime était légal", nous raconte un ancien banquier new-yorkais. Le récent abandon par la justice américaine de toutes les procédures judiciaires à l'encontre de Goldman Sachs, faute de preuve, illustre l'abdication du pouvoir politique face au pouvoir de cette "mégabanque". Ce documentaire démontre le danger que représente pour les démocraties cette finance internationale qui ne reconnaît plus aucune autorité.


Fruit d'une année d'investigation au cœur du supermarché de la spéculation qu'est devenu Goldman Sachs, ce documentaire donne la parole à de nombreux intervenants - banquiers, économistes, traders, journalistes, législateurs, responsables politiques... -, soit au total une quarantaine d'heures d'interviews. De nombreux extraits qui ne figurent pas dans le montage final, sont désormais accessibles grâce à un webdocumentaire coproduit par CAPA et ARTE.tv. En esperant qu'il contribue à nourrir le débat sur la nécessaire régulation de la finance et sur l'urgence de reconstruire un cadre législatif respecté. C'est-à-dire à remettre les acteurs financiers au service des démocraties.

Jérôme Fritel

Edité le : 18-07-12
Dernière mise à jour le : 30-08-13