Taille du texte: + -
Accueil > Monde > 28 minutes

Du lundi au vendredi à 20h05

Elisabeth Quin et son équipe décryptent l'actualité autrement.

> Ce soir > Le procès Aquila / Le futur de la droite

Du lundi au vendredi à 20h05

Elisabeth Quin et son équipe décryptent l'actualité autrement.

Du lundi au vendredi à 20h05

L'émission du 25 octobre 2012 - 25/10/12

Le procès Aquila / Le futur de la droite - 28 minutes

Avec Etienne Klein, Jean Garrigues, Jean-Louis Bourlanges et Denis Tillinac


Vous pouvez (re)voir l'émission pendant 7 jours sur ARTE +7 après la diffusion à l'antenne.


A la Une ce soir :

 

  • Le procès de l’Aquila : coupables de ne pas avoir prévu le séisme

En début de semaine, le couperet est tombé pour les sept membres de la commission italienne des grands risques, accusés d’homicide par négligence. Condamnés à six ans de prison ferme pour avoir sous-évalué le danger du séisme qui a fait 307 morts, le 6 avril 2009, dans la capitale des Abruzzes (Italie) et ses environs, le sort des sismologues suscite un tollé général au sein de la communauté scientifique. C’est la délicate question de l’expertise qui est placée sur le devant de la scène. Ce jugement très controversé instaure effectivement un climat de pression judiciaire et médiatique, pour des experts qui risquent de devenir frileux dans leurs prédictions quant à des phénomènes soumis au hasard de la nature, qui ne relèvent donc que d’un principe de probabilité.

Elisabeth Quin reçoit ce soir pour en parler le physicien au commissariat de l’énergie atomique Etienne Klein.

 

Le Grand Angle de 28’ :

  • L’avenir de la droite : toujours plus à droite ?

Ce soir, François Fillon et Jean-François Copé, les deux candidats à la présidence de l’UMP, s’affronteront lors d’un face à face télévisé.  Si l’exercice est devenu presque routinier à gauche avec les débats des primaires à la présidentielle de 2007 et 2011, il s’agit bien d’une petite révolution à droite où la culture du chef a longtemps dominé. Le verdict, qui sera rendu le 18 novembre prochain, est un véritable enjeu pour ce parti né il y a dix ans de la fusion de la droite (RPR) et du centre (UDF). En effet, l’UMP s’apprête à vivre, pour la première fois de son histoire, cinq années dans l’opposition. Entre unité du parti et guerre fratricide, loyauté et indépendance, héritage sarkoziste et « droite décomplexée », les rivaux devront ouvrir un nouvel horizon à l’UMP, dont 58% des sympathisants restent nostalgiques de la présence de l’ex-chef de l’État, Nicolas Sarkozy.

Elisabeth Quin, avec à ses côtés Renaud Dély et Nadia Daam, accueille pour en débattre : l’historien Jean Garrigues, l’essayiste et membre de l’UDI, Jean-Louis Bourlanges et l’écrivain Denis Tillinac.

 

Notre « homme du monde », Juan Gomez, nous emmène ce soir en Italie où la droite se sent orpheline depuis le départ de Silvio Berlusconi.  

Bruno Gaudenzi revient dans son « Journal du Temps » sur l’opposition Chirac-Giscard qui a divisé la droite en 1976, alors que « Désintox » se penche ce soir sur « Dominique de Villepin et les gaz de schiste ».


Edité le : 05-01-10
Dernière mise à jour le : 25-10-12