Taille du texte: + -
Accueil > Monde > 360°- GÉO

360°- GÉO

La collection s’intéresse aux hommes et aux femmes hors du commun, qu’ils fassent un travail passionnant ou aient une vie quotidienne qui sort des sentiers battus.

> Le navire centenaire du Tanganyika > 22-09 - Le navire centenaire du Tanganyika

360°- GÉO

La collection s’intéresse aux hommes et aux femmes hors du commun, qu’ils fassent un travail passionnant ou aient une vie quotidienne qui sort des sentiers (...)

360°- GÉO

Samedi 22 septembre 2012, à 19h55 - 18/09/12

Le navire centenaire du Tanganyika

Un film de Stefan Richts


Le lac Tanganyika sans le Liemba ? Impensable ! Depuis une vingtaine d’années, Titus Benjamin est le timonier de ce ferry antédiluvien sorti il y a bientôt 100 ans des chantiers navals Meyerwerft à Papenburg (Nord de l’Allemagne). Ce transporteur de troupes et de fret avait été baptisé Graf von Goetzen, d’après le nom du premier gouverneur de l’Afrique orientale allemande. Les passagers ont toute confiance dans le capitaine et son bateau. Sans le vieux Liemba, le transport serait impossible sur le plus long lac d’eau douce du monde (677 km).

Previous imageNext image
Tous les quinze jours, le Liemba largue les amarres pour une navette entre la Tanzanie et la Zambie. Du port de Kigoma, au nord-est du grand lac, il rallie la ville zambienne de Mpulungu à la pointe sud et retour, soit chaque fois un périple de presque 1.000 kilomètres avec 30 arrêts... en eaux profondes : faute d’infrastructures permettant d’accoster, les voyageurs embarquent et débarquent sur de petites embarcations, avec ou sans moteur. Le voyage dure plus de cinq jours et quatre nuits, dans le meilleur des cas... Bien souvent plus : cargaison trop lourde, surplus de passagers ou défaillance technique, les causes d’éventuels retards ne manquent pas ! 360° Geo est monté à bord du Liemba pour suivre l’équipage et les passagers pendant une partie du cabotage. Et s’aperçoit que le Liemba, cette relique presque muséale de l’histoire coloniale allemande, mais toujours en état de fonctionnement, est indispensable pour les habitants le long du lac Tanganyika.

Sur la passerelle, le capitaine Titus Benjamin est maître à bord, certes, mais c’est le machiniste en chef, Mathias Masalu Joseph, qui est l’âme du Liemba. Depuis 30 ans, il règne sur la salle des machines, ce lieu assourdissant et crasseux qui est l’organe vital du Liemba. Le sexagénaire était déjà parti en retraite, mais l’armateur lui a demandé de revenir, au moins pour un an. Il est vrai qu’il connaît les entrailles du navire comme sa poche. Mais combien de temps encore les deux hommes pourront-ils maintenir le Liemba à flot ? Le bâtiment a survécu à plusieurs catastrophes : la première guerre mondiale (comme canonnière !), le sabordage par les ingénieurs allemands, le renflouement et la remise en route, un second naufrage et des années de déshérence au siècle dernier. Mais cette fois-ci, la révérence risque bien d’être la dernière : le vénérable Liemba ne parvient plus à cacher son grand âge. Il doit d’urgence subir une cure de jouvence, sans quoi ce fossile, produit du génie allemand et de l’improvisation africaine, pourrait bien être retiré du service à brève échéance.

360°-GÉO
mercredi, 8 janvier 2014 à 12:40
Pas de rediffusion
(Allemagne, 2012, 52mn)
ARTE

Edité le : 03-09-12
Dernière mise à jour le : 18-09-12